Loading
Derniers sujets
» AIDE POUR FORMATION
Aujourd'hui à 16:16 par Evans131095

» AIDE POUR FORMATION
Aujourd'hui à 16:04 par Evans131095

» carte dante sur PM5D-RH
Jeu 14 Sep 2017, 16:38 par foo727

» Changer de micro en live
Jeu 14 Sep 2017, 16:23 par Bakared

» formations shure
Lun 11 Sep 2017, 20:55 par Sharktooth

» Aide pour achat d'une sono
Sam 09 Sep 2017, 09:00 par Doms

» processeur de diffusion
Ven 08 Sep 2017, 15:26 par twann

» Dante & Mac
Mar 05 Sep 2017, 22:36 par ramponeau

» Amplificateur pour 6 enceintes Bose 591
Jeu 31 Aoû 2017, 04:50 par christian.favre123

» Mixage documentaire pour télévision et cinéma
Sam 26 Aoû 2017, 21:08 par Sharktooth

» Quel système de patch pour le live ?
Sam 26 Aoû 2017, 12:59 par Fish

» MIDAS M32 face retour avec DL 251
Jeu 24 Aoû 2017, 04:28 par sebcormo

» si expression et iPad
Mar 22 Aoû 2017, 21:10 par zapgroove

» Nouveau venu du 33
Mar 22 Aoû 2017, 11:47 par jcdignan

» LA NETWORK 2.3.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0 ......etc
Mer 09 Aoû 2017, 23:42 par Sharktooth

» cherche ampli pour mes enceintes 100v !!!
Mer 09 Aoû 2017, 23:33 par vince972

» Sync hardware synth sur le jeu du batteur
Mar 08 Aoû 2017, 18:05 par madees

» sonorisation du salon et ligne 100V
Mar 08 Aoû 2017, 16:19 par madees

» 73 en ligne
Sam 05 Aoû 2017, 20:15 par cdm98

» Panne sur moteur de compression
Lun 31 Juil 2017, 18:22 par zan33


Rappel sur le word clock

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rappel sur le word clock

Message par papa John le Lun 08 Juin 2009, 11:36

Présentation
Le Word Clock (appelé aussi WC, Master Clock, House Clock) désigne une horloge de référence, possédant une stabilité très élevée (possédant un faible jitter), et permettant une synchronisation précise de plusieurs équipements audionumériques raccordés entre eux. La grande majorité des équipements audionumériques (convertisseurs AD et/ou DA par exemple) possèdent une horloge interne et ne nécessitent pas d'horloge externe de référence tant qu'ils sont utilisés de façon autonome dans le domaine numérique. En revanche, dès que l'on souhaites utiliser plusieurs équipements audionumériques simultanément, il est très fortement recommandé (quand ce n'est pas obligatoire) d'utiliser une horloge de référence pour synchroniser l'ensemble des appareils.

L'émetteur (Master, maître)
L'émetteur est le générateur d'horloge à proprement parler. Il peut très bien se trouver sous la forme d'un boitier ou rack indépendant, ou être intégré à un système audionumérique. En général, un équipement audionumérique doté d'une très bonne horloge, qui peut servir de référence à d'autres équipements, dispose d'un connecteur BNC pour sortir et mettre à disposition ce signal. Il faut savoir que le signal WC (Word Clock) est normalisé, sa tension et l'impédance caractéristique de charge (75 ohms) sont spécifiées.

Le ou les récepteurs (Slave, esclave)
Est considéré ici comme récepteur tout équipement audionumérique qui va se synchroniser sur l'horloge de référence Word Clock, et non sur l'horloge interne ou depuis l'horloge "contenue" dans un signal audionumérique entrant tel le SPDif ou AES. Un équipement synchronisable sur une horloge Word Clock exterieure possède obligatoirement un connecteur d'entrée WC, de type BNC femelle. L'impédance de cette entrée est généralement de 75 ohms, mais peut parfois se configurer en entrée haute impédance (Hi-Z, 1Mohm) afin de permettre le chainage de plusieurs équipements à l'aide de T-BNC. La configuration en haute impédance, quand elle peut se faire, est généralement assurée par un petit commutateur, parfois exterieur et donc facilement accessible, parfois interne (interrupteur ou cavalier à déplacer) et nécessitant alors l'ouverture de l'équipement (cas de l'Eventide Eclipse par exemple). Le manuel utilisateur décrit les caractéristiques de l'entrée Word Clock, n'hésitez pas à vous y reporter si la sérigraphie de l'équipement n'est pas assez précise à ce sujet.La mise en/hors service de la terminaison interne de 75 ohms s'effectue à l'aide d'un petit interrupteur externe.


Les cables...
Pour relier une sortie WC à une entrée WC, vous devez utiliser un cable BNC-BNC dont l'impédance caractéristique est de 75 ohms, c'est très important. Ce type de cable est identique à celui utilisé pour les liaisons de signaux vidéo analogique. N'utilisez pas de cable 50 ohms, même si ce type de cable est parfois plus facile à trouver (cela peut fonctionner pour de courtes distances et avec certains équipements, mais ce n'est pas une raison pour dire que l'on peut l'utiliser).


Connection d'un maitre et d'un seul esclave
Dans ce cas, aucune difficulté, le maitre est relié directement à l'esclave à l'aide d'un cordon BNC-BNC (du type décrit ci-avant). L'entrée Word Clock du récepteur (esclave) doit être impérativement configurée en 75 ohms, si une sélection Hi-Z (haute impédance) est possible. Si l'entrée du récepteur est laissé en haute impédance, l'adaptation sera incorrecte et des problèmes de stabilités ou de synchronisation risquent fort de se produirent. Bien entendu, le récepteur devra être configuré de telle sorte que l'entrée WC soit prise en compte, si cela ne se fait pas de façon automatique.

Connection d'un maitre et de plusieurs esclaves
Là, certaines précautions doivent être prises. Il est possible de chainer quelques équipements entre eux à l'aide de T-BNC , à condition que l'entrée de chaque équipement soit en haute impédance excepté pour le dernier, qui doit être en 75 ohms. La charge (terminaison) de 75 ohms peut être ajoutée ou être interne à l'équipement (même principe que pour le chainage et la terminaison d'équipements SCSI).


Les entrées de plusieurs équipements chainés ne doivent pas être configurée simultanement en 75 ohms : cela aurait pour conséquence de diminuer l'amplitude du signal électrique de l'horloge, et de provoquer des problèmes de synchronisation, les récepteurs n'étant pas forcement capables de rattraper la perte de niveau occasionnée. La mise en parallèle de deux charges de 75 ohms constitue une charge équivalente de 37,5 ohms, et la sortie WC de l'emetteur (maitre) peut très bien "s'écrouler". Il existe bien certains équipements qui supportent cette charge anormale et qui continuent à délivrer un signal propre et d'amplitude suffisante, mais comme ce n'est pas le cas de tous, oubliez que ça peut marcher dans certains cas, et adoptez et conservez les bons reflexes...

Avantage du T-BCN et de la terminaison 75 ohms
Placer un T-BNC sur chaque entrée Word Clock en Haute impédance présente l'avantage de pouvoir chainer plusieurs équipements et de placer la terminaisons sur le dernier équipement utilisé.
Cela évite d'ouvrir l'équipement pour changer sa conf, ou évite tout simplement au constructeur de mettre en place un système qui permet de sélectionner entre 75 ohms ou Hi-Z, puisque dans ce cas, la "sélection" se fait :

* soit en laissant la charge sur le côté du T qui n'est pas utilisé
* soit en retirant la charge et en connectant un second équipement (dont l'entrée WordClock devra dans ce cas impérativement etre en 75 ohms, ou à son tour être dotée d'un "T" avec charge 75 ohm).

Une petite précision : à partir d'un certain nombre d'équipements devant être connectés à une même source WordClock, il est préférable d'utiliser un distributeur qui duplique une entrée en plusieurs sorties. Voir paragraphe "Distributeur Word Clock" un peu plus loin.

But de la charge / terminaison 75 ohms
Eviter ou minimiser le "retour" des signaux électriques qui arrivent au bout de la chaine, qui ne voient pas de charge pour les accueillir, et qui retournent alors vers l'envoyeur. Cet effet, qui s'apparente à de l'écho et que l'on appelle plus volontier "reflection" en jargon technique, est parfait pour perturber les récepteurs qui voient alors plusieurs fois les mêmes signaux, ou plus simplement qui voient un signal fortement déterioré. Pour résumer :

* Absence de charge (terminaison) 75 ohms : le signal électrique transmis est à son max d'amplitude (4 à 5V en général), et sa forme, d'origine carrée, est déformée. Problèmes quasi assurés, à éviter à tout prix.
* Charge (terminaison) 75 ohms : tout va bien. Le signal électrique transmis arrive à destination non déformé, l'amplitude est moins importante (2 à 3V) mais cela n'a pas d'importance car le récepteur est prévu pour reconnaitre et travailler avec une telle amplitude. Pas de problème.
* Charge (terminaison) double 75 ohms : l'impédance équivalente est trop faible (37,5 ohms) et charge trop la sortie de l'émetteur, le signal électrique transmis arrive à destination non déformé, mais avec une amplitude qui peut se réveler insuffisante pour certains récepteurs. Peut poser des problèmes avec certains équipements et pas avec d'autres. A éviter aussi.


Distributeur Word Clock
Un générateur d'horloge Word Clock autonome est généralement doté de plusieurs sorties, afin d'éviter tout chainage (chainage qui peut donner satisfaction pour deux ou trois équipements et si les cables ne sont pas trop longs, mais qui peut commencer à poser de petits problèmes au-delà. Le Apogee Big ben par exemple, est une horloge de référence - master clock - qui dispose de six sorties indépendantes. Si vous ne disposez que d'une seule sortie Word Clock et que vous ne souhaitez pas effectuer de chainage (parce que vous avez trop d'équipements par exemple), vous devrez utiliser un distributeur, qui à partir d'une entrée, va dupliquer le signal d'horloge en plusieurs sorties identiques mais séparées.

Exemple pratique
Vous possédez une console Yamaha 02R, 2 préamplis Digimax LT et une carte d'acquisition audionumérique RME Digi96/52. Ces quatres équipements possèdent des connecteurs Word Clock In et Out. Vous décidez d'utiliser la carte d'acquisition audionumérique RME Digi96/52 en tant que maitre et les autres équipement en tant qu'esclave. La solution la plus simple consiste à effectuer un cablage en "chaine", à l'aide de trois cables et de trois T-BNC, la sortie WC OUT de la RME attaquant l'entrée WC IN du premier équipement esclaves, puis grace au T-BNC continue son chemin vers le deuxième équipement esclave, et de même pour le dernier équipement esclave. La terminaison ne doit être placée que sur le dernier équipement de la chaine, et pas sur les deux précédents. Par exemple, si la console Yamaha est située en bout de chaine, activez son commutateur 75 ohms de l'entrée WC IN, et assurez-vous que l'entrée WC IN des deux équipements esclaves précédents sont configurées en Hi-Z. Une autre solution, plus "professionnelle", consiste cette fois à utiliser un distributeur WC. En reprenant l'exemple de la RME configurée en maître, reliez la sortie WC OUT de la RME sur l'entrée WC IN du distributeur, puis raccordez une sortie WC OUT du distributeur sur chaque équipement configuré en esclave (trois sorties WC OUT du distributeur doivent être utilisées). Chacun des trois équipements esclave devra être configuré avec terminaison 75 ohms (ce qui n'était pas le cas en mode chainage).

Merci à Sonolec...


Dernière édition par papa John le Lun 08 Juin 2009, 13:17, édité 1 fois

_________________
un homme n est pas bon a tout mais il n est jamais propre à rien

avatar
papa John
Adminateur en chef

Partage : 7653

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rappel sur le word clock

Message par mister o le Lun 08 Juin 2009, 13:08

Rappel,
Papa John.

_________________
"Dans le son, les règles sont là pour être transgressées. Votre oreille est seule juge et le bon goût votre avocat"
avatar
mister o
Moderateur Global

Partage : 2380

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rappel sur le word clock

Message par quentin le Lun 08 Juin 2009, 13:54

Merci john, ainsi, tout est clair!
avatar
quentin
Co Adminateur

Partage : 844

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rappel sur le word clock

Message par Prodor le Lun 08 Juin 2009, 18:35

Super tuto Papa Wink


Prodor
Moderateur Global

Partage : 613

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rappel sur le word clock

Message par Invité le Jeu 30 Juil 2009, 20:14

Merci pour l'explication car j'en avais vaguement entendu parler sans savoir reellement ce que c'était.
Maintenant c'est bon....d'ailleurs , il me semble avoir entendu parler de cela sur ma "future"(je l'espere)carte Son : la Ensemble de chez Apogee

Amicalement,Didier.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rappel sur le word clock

Message par laviss le Jeu 06 Mai 2010, 16:53

super ce tuto...merci pôpa John.

a ce propos, petite question:
j'utilise un DA 78 comme convertisseur pour attaquer nuendo, mais je n'arrive pas a les synchroniser.
normalement, le WC passe par le TDIF avec mes 8 cannaux, mais je n'ai aucune reconnaissance du WC par nuendo, qu'il soit maitre ou esclave.
j'ai essayé en mettant le DA en master, mais pour enclancher nuendo en slave...aucune idée...?
j'ai essayé l'inverse, et toujours aucun resultat.
si qql a une reponse?

au fait..j'suis p'tet pas sur le bon post?? :face:
avatar
laviss
Ingénieux de passage
Ingénieux de passage

Partage : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rappel sur le word clock

Message par madees le Jeu 06 Mai 2010, 18:51

C'est un peu le bordel le TDIF et la wordclock... voici ce qu'en dit Wikipedia :
The first product with this connector was the TASCAM DA-88. That
implementation did not include the ability to derive a word
clock synchronization between the DA-88 and another TDIF-1 device,
so a BNC WORD CLOCK connection was required as well.(cite: DA-88 users
manual) Later TASCAM products included the ability to sync to the TDIF-1
connection, although that still excluded the DA-88. (cite:DA-38 users
manual). Other manufacturers vary in their completeness of
implementation. [1]
The signal labelled "word clock" in the TDIF-1 spec is delayed 270
degrees (90 degrees advanced) with respect to the word clock visible
from the BNC word clock output. This is because the TDIF-1 spec was
derived from the digital audio transmitter of the NEC uPD6381 DSP used in the DA-88.

Je me souviens d'avoir bien lutté pour interfacer des DA88 avec une Yamaha DM2000 (les premières arrivées chez Dispatch en 2002, qui partaient en tournée avec JL Murat), impossible par les cartes TDIF, on a fini par mettre des cartes AES...

Sinon, a priori, la source d'horloge se choisit à partir des propriétés de ta carte son (qu'utilises tu pour rentrer en TDIF dans ton ordinateur ?), le DA étant master et Nuendo synchronisé dessus (les machines, surtout à transport de bandes, apprécient rarement l'asservissement)

Bon courage !

_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
avatar
madees
Co Adminateur

Partage : 3625

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rappel sur le word clock

Message par laviss le Jeu 06 Mai 2010, 23:12

yep, merci de ta reponse madees
je passe par le convertisseur IF-TAD de tascam (conversion tdif/ADAT).j'ai une petite EMU, la 1212 qui dispose entre autre d'une entrée Adat.

bizarre ce qu'ils disent sur wiki. le DA 78 HR est sorti avant le 88, il est pourtant doté de connection BNC.

bah oui, bien sur...!! je vais parametrer ma carte son pour l'asservir au DA, merci pour ce tuyau afro
avatar
laviss
Ingénieux de passage
Ingénieux de passage

Partage : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rappel sur le word clock

Message par oxyde31 le Ven 28 Mai 2010, 22:40

très bonne explication pour le type de signal ( donc carré avec une amplitude de 4 à 5 volts hors charge ) mais quelle est la fréquence ????
parce que un ami inge-son lui aussi m'a demandé de voir si il est possible de générer se type de signal à moindre cout avec un générateur de fonctions numérique de labo à moins de 600€ dont la stabilité atteint les 10 exposant -5 voir -6 donc très faible jitter ( à savoir qu'une horloge atomique au rubidium atteint le 10 exposant -7 , pour info plus de 10K€ pièce )
donc là je vous file un tuyau de ouf !
avatar
oxyde31
Ingénieux sur qui on peut compter
Ingénieux sur qui on peut compter

Partage : 510

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rappel sur le word clock

Message par mister o le Sam 29 Mai 2010, 03:04

oxyde31 a écrit:donc là je vous file un tuyau de ouf !
Jolie.

_________________
"Dans le son, les règles sont là pour être transgressées. Votre oreille est seule juge et le bon goût votre avocat"
avatar
mister o
Moderateur Global

Partage : 2380

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rappel sur le word clock

Message par Geoff Emerick de Fake le Sam 29 Mai 2010, 20:04

Attention! Un géné de fonction de labo n'est pas forcément optimisé pour une utilisation comme horloge maître.
Bien souvent, ces générateurs utilisent une horloge interne qui n'est pas de meilleure qualité que celle d'une Sound Blaster; en effet, la plupart des manips de labo n'exigent pas une grande précision et ne prennent pas du tout en compte le jitter. Les mesures de labo sont, la plupart du temps, intégrées sur une certaine durée, ce qui élimine les erreurs liées au jitter, quant à la précision absolue, on se soucie rarement du cinquième chiffre significatif.
Les effets du jitter, c'est vraiment une spécificité de l'audio.
La stabilité de 10 e-5 n'a rien d'impressionnant; çà veut dire une précision d'une seconde par 24 heures, comme une Swatch.
Pour avoir de bonnes spécifications de jitter, il fait aller chez Agilent (ex Hewlett-Packard), qui spécifie 1ns + 100ppm de la période, ce qui pour une horloge à 48k nous amène à 3ms EN VALEUR EFFICACE, ce qui ne nous donne aucune indication sur le contenu entre le jitter lent (inaudible) et le jitter rapide (dont les conséquences sur l'audio sont complexes).
Et pour cela, il faut débourser un peu plus de 1100 Euros. Alors, c'est certes moins cher qu'une Antelope Rubidium (qui elle offre une stabilité de 3.10e-11!), mais qui peut raisonnablement justifier un tel achat? (Autrement que par l'envie de se faire plaisir, je veux dire).
Cette stabilité (précision à long terme) n'est pas du tout un gage de faible jitter; il faut que la chaîne de diviseurs soit très stable elle aussi.

Geoff Emerick de Fake
Moderateur Global

Partage : 1196

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rappel sur le word clock

Message par oxyde31 le Sam 29 Mai 2010, 20:09

bien reçu ! mais à tester quand même !
avatar
oxyde31
Ingénieux sur qui on peut compter
Ingénieux sur qui on peut compter

Partage : 510

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rappel sur le word clock

Message par madees le Dim 30 Mai 2010, 13:54

Oui, et ne pas oublier que un autre aspect qui limite le jitter est de disposer de plusieurs sorties, donc d'une distribution avec des drivers de ligne indépendants, sinon si tu fais un câblage en boucle de la wordclock, le moindre défaut introduit de répercute sur tous les appareils...

Ce qui fait le prix d'une bonne horloge est également d'avoir une bonne PLL pour se synchroniser sur une machine (soit un magnéto qui aurait du mal a fonctionner en esclave, ou encore une régie externe, un signal video...)

Tout ça fait aussi monter le prix d'une horloge dédiée audio numérique !

_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
avatar
madees
Co Adminateur

Partage : 3625

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rappel sur le word clock

Message par oxyde31 le Dim 30 Mai 2010, 19:28

merci pour touts ces renseignements . je suis arrivé avec une idée possible que je n'ai pas encore testé ( manque de temps et de moyens ) et je souhaite que toutes les personnes qui liront ce forum étudient bien les messages de mes collègues "ingénieux du son" ! car mon idée n'est peut être q'une lubie .
avatar
oxyde31
Ingénieux sur qui on peut compter
Ingénieux sur qui on peut compter

Partage : 510

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rappel sur le word clock

Message par SCHIZOIDE le Dim 13 Juin 2010, 12:07

UP!

J'ai une question sur les horloges:
Pourquoi l'utilisation d'une word clock est (qualitativement) déconseillée dans le cadre d'une chaine audio ne comportant pas plus de deux ou trois appareils numériques?
avatar
SCHIZOIDE
Ingénieux sur qui on peut compter
Ingénieux sur qui on peut compter

Partage : 447

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rappel sur le word clock

Message par madees le Dim 13 Juin 2010, 16:14

Il est plus difficile pour une machine d'être synchronisée que de fonctionner de manière autonome (on pourrait faire le parallèle entre un musicien jouant tout seul, se caler sur un métronome est un effort supplémentaire, par contre à plus de 4 musiciens, il y a intérêt à avoir un chef d'orchestre)

Lorsque la machine fonctionne en autonome, son horloge est générée en interne, en général par un oscillateur à quartz, très simple à fabriquer et économique (même d'excellente qualité: il n'y a qu'a voir la précision qu'atteignent des montre à quartz même cheap)

Exemple d'oscillateur (Pierce) à quartz

Par contre, lorsqu'une machine est asservie, il faut utiliser un circuit qui va permettre de synchroniser l'horloge interne de la machine sur une horloge externe, que l'on apelle PLL (Phase Locked Loop ou Boucle à verrouillage de Phase en français), beaucoup plus complexe, et chère à fabriquer

Schéma de principe d'une PLL (je vous épargne un schéma électronique comparable à celui de l'oscillateur à quartz de l'horloge interne précédent, car il inclue plusieurs centaines de composants)

Une PLL est un amplificateur de jitter (gigue d'horloge), et introduit des bruits intrinsèques (bruit thermique, le bruit de Flicker, le bruit grenaille, le bruit de pop corn, le bruit quantique)

Dans certains cas il est indispensable de passer par une horloge maitre pour toutes les machines, car cela ne fonctionne pas sans (pour éviter des perte de synchro, absence ou trous dans le signal, "clics" et "glitchs" clairement audibles) mais cela augmentera toujours le jitter (donc baisse du rapport signal / bruit)

Sur l'ensemble des machines semi pro (ou grand public, même les petits baladeurs numériques) on trouve une horloge interne de qualité, par contre seules les machines professionnelles (chères !) ont une bonne PLL et seront capables de minimiser les pertes liées à la synchronisation sur une source externe.
Une solution intermédiaire consiste donc à utiliser la machine ayant le plus de mal a se synchroniser convenablement comme maitre, et de synchroniser les autres dessus. Cependant, lorsque l'on a beaucoup de machines à synchroniser ensemble (voir tout un studio devant s'asservir sur une source externe, cas fréquent en broadcast), il devient indispensable d'avoir une distribution de wordclock (afin d'éviter de propager d'éventuels défauts), et une horloge maitre locale comportant une excellente PLL pour se caler sur l'horloge distribuée sur les différents sites et studios.

_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
avatar
madees
Co Adminateur

Partage : 3625

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rappel sur le word clock

Message par SCHIZOIDE le Dim 13 Juin 2010, 19:18

Merci pour cette explication Madees.
avatar
SCHIZOIDE
Ingénieux sur qui on peut compter
Ingénieux sur qui on peut compter

Partage : 447

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rappel sur le word clock

Message par ubikstudio le Jeu 26 Aoû 2010, 14:42

Hello
Pour ma part , une digi , un adat black , juste une fibre optique pour le lien et la digi en maitre ...meme si je rajoute des trucs ,en entree sur la digi , c'est toujour la digi par la fibre qui commande ,adat et spdif , alors j'ai une question , a quoi peu bien me servir une horloge de synchro si je ne fais pas d'image en meme temps , ou de la post synchro ? en quoi une telle precision est necessaire sur un morceau de musique de trois minute cinquante ? a partir de quel moment on en a vraiment besoin ?
Pouvez vous expliquer comment s'en passer ?
Messieurs , a vous lire....
avatar
ubikstudio
Ingénieux de passage
Ingénieux de passage

Partage : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rappel sur le word clock

Message par philarsen le Jeu 26 Aoû 2010, 15:22

SCHIZOIDE a écrit:Merci pour cette explication Madees.

idem !

avatar
philarsen
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Partage : 355

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rappel sur le word clock

Message par mister o le Ven 27 Aoû 2010, 11:15

ubikstudio a écrit:c'est toujour la digi par la fibre qui commande ,adat et spdif , alors j'ai une question , a quoi peu bien me servir une horloge de synchro si je ne fais pas d'image en meme temps , ou de la post synchro ? en quoi une telle precision est necessaire sur un morceau de musique de trois minute cinquante ? a partir de quel moment on en a vraiment besoin ?
Pouvez vous expliquer comment s'en passer ?
Messieurs , a vous lire....
Salut,
Je crois que tu confond un peut synchronisation de l'horloge numérique avec le SMPTE ou autre synchros temporel.
Les horloges dont on parle ici, synchronisent les ticks numérique de ta fréquence de travail (44.1, 48, 88.2, 96Khz...).
Une telle horloge influe sur la qualité du son et la précision de tes convertisseurs.
Le fait que tu capte 3 secondes de son ou 3mn, ou 3 heures n'a rien a voir.
Wikipédia dit "Pour tous les traitements basés sur des mesures de temps et nécessitant une coordination des processus, la synchronisation est alors capitale pour éliminer les erreurs de résultats liées aux dérives des horloges individuelles mises en jeu."
Donc dans ton cas, il y a un maitre, ta Digi, et plusieurs esclaves (ADAT, SPDIF), en leur imposant une horloge plus stable avec un distributeur d'horloge, tu risque bien d'améliorer la qualité de ton son.
Bien que pour ce genre de gamme de matériel, je trouve ça quelque peut inutile, la plupart des horloges étant presque aussi cher, voir plus que ta carte son...

_________________
"Dans le son, les règles sont là pour être transgressées. Votre oreille est seule juge et le bon goût votre avocat"
avatar
mister o
Moderateur Global

Partage : 2380

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rappel sur le word clock

Message par madees le Ven 27 Aoû 2010, 12:55

Pouvez vous expliquer comment s'en passer ?
Bah, tu sais déjà t'en passer !

Si tu as juste deux appareils, un maitre, un esclave, pas de soucis.

Si tu as un maitre, deux esclaves, non plus (un T BNC, un terminateur (ou terminaison interne au dernier appareil) et hop les trois machines sont synchrones)

Si tu as de nombreux esclaves, tu auras besoin d'un distributeur de wordclock pour faire une distribution propre, car le chainage de wordclock avec des T BNC a ses limites (qui dépendent du nombre de connexions, de la qualité des liaisons, des bonnes adaptations d'impédances...)

Si tu te trouves devant un problème pour déterminer qui est le maitre (c'est a dire plusieurs machines sources à synchroniser), alors il y a des chances pour que tu ais besoin d'un générateur (et d'un distributeur, en général une bonne horloge maitre inclue un distributeur)

Si tu dois te synchroniser sur un autre studio (ou car régie, CDM radio ou TV etc), tu auras besoin d'une horloge maitre offrant une PLL en entrée pour se synchroniser sur le signal maitre (Black burst video, wordclock), éventuellement convertir la fréquence d'échantillonnage à celle utilisée dans ton studio, et distribuer cette wordclock propre et stable maitre locale à tous tes appareils

En fait, on pourrait comparer une horloge/distributeur à un boitier de presse : si tu as juste une liaison audio de 10m, 1 XLR out -> 1 XLR in, pas de soucis. SI tu dois distribuer à plein de sources, de grandes longueurs de câbles, que tu rencontres des problèmes de boucles de masse etc entre les appareils interconnectés : boitier de presse (avec plusieurs drivers lignes, sorties isolées sur transfos, ground lift etc)

Tu n'amélioreras la qualité du son qu'a partir du moment ou celui ci est dégradé par une mauvaise gestion de l'horloge.

Si la gestion est simple (ton cas DIGI maitre- ADAT esclave par exemple), pas d'amélioration. Par contre si tu as plusieurs machines non synchronisées, une guirlande de BNC avec des dizaines de T en série, des clics et pertes de synchro inopinées, là une horloge maitre et une distribution clean va améliorer la qualité du son qui sortira de ton studio !

_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
avatar
madees
Co Adminateur

Partage : 3625

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rappel sur le word clock

Message par lucien le Dim 05 Sep 2010, 12:49

laviss a écrit:yep, merci de ta reponse madees
je passe par le convertisseur IF-TAD de tascam (conversion tdif/ADAT).j'ai une petite EMU, la 1212 qui dispose entre autre d'une entrée Adat.

bizarre ce qu'ils disent sur wiki. le DA 78 HR est sorti avant le 88, il est pourtant doté de connection BNC.

bah oui, bien sur...!! je vais parametrer ma carte son pour l'asservir au DA, merci pour ce tuyau afro
Je déterre ce sujet pour te confirmer que le DA 78HR est vraiment beaucoup plus récent que son ancêtre le DA 88 . Je suis surpris que tu n'utilises pas les prises dédiées Work Clock située au dos du DA 78HR et au nombre de trois: IN, OUT et THRU (la prise THRU étant auto-terminated) . Donc, il me semble qu'aucune sybchro ne passe par les prises T-DIF !
J'imagine que depuis le temps, tu as résolu ton problème mais saches aussi qu'une fonction d'émulation des autres appareils de la gamme DA existe sur ce DA 78HR .
Tu peux donc le faire passer pour un DA 88 post V4 ou pre V4, DA 38 ou DA 98 ! Mais ceci est utile lorsqu'il est commandée à distance par une surface de contrôle non compatible DA 78HR ; enfin, c'était pour signaler que je suis étonné que tu aies des problèmes avec cette machine plutôt fiable _
Par contre, c'est vrai qu'il n'est pas facile d'avoir des renseignements sur cette machine, même sur le site officiel vous signalant que celui-ci est maintenant remplacé par un X 48 ! Ce qui est complètement différent et incroyable .
http://www.tascam.com/products/x-48.html
avatar
lucien
Ingénieux insomniaque
Ingénieux insomniaque

Partage : 649

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rappel sur le word clock

Message par Geoff Emerick de Fake le Lun 06 Sep 2010, 13:21

Citation:
The Initial specification available to implementers was called TDIF-1 Version 1.0.

The first product with this connector was the TASCAM DA-88. That implementation did not include the ability to derive a word clock synchronization between the DA-88 and another TDIF-1 device, so a BNC WORD CLOCK connection was required as well.(cite: DA-88 users manual) Later TASCAM products included the ability to sync to the TDIF-1 connection, although that still excluded the DA-88. (cite:DA-38 users manual).

Voila; çà explique pourquoi il était nécessaire de connecter séparément le WC sur le88, et que çà marche sans sur le 78HR.

Geoff Emerick de Fake
Moderateur Global

Partage : 1196

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rappel sur le word clock

Message par madees le Jeu 04 Nov 2010, 16:50

Je vous avait déjà dit tout ça en français ci dessus, voici un excellent article en anglais qui confirmera aux sceptiques, preuves à l'appui :
http://www.soundonsound.com/sos/jun10/articles/masterclocks.htm

(merci Geoff, hoaxbuster de choc, pour la trouvaille, je voulais faire ce genre d'article depuis un moment, mais pas le temps...)

_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
avatar
madees
Co Adminateur

Partage : 3625

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rappel sur le word clock

Message par madees le Dim 19 Juin 2011, 23:46

Retrouvé
Code:
Partie I: Word Clock Explained - Issue: décembre 2002
par Bob Snelgrove (président  du distributeur canadien GERRAUDIO, Spécialiste des produits AUDIO PRECISON)

Tout le monde utilisant plus d’un appareil audio numérique devrait être préoccupé par la qualité de l’horloge numérique de son studio. Cet article explique le rôle critique de la qualité de la wordclock et de sa distribution, et l’incidence sur le son dans l’environnement numérique de production musicale. Nous verrons des exemples d'erreurs courantes et apporterons des suggestions pour un branchement correct.

Je dois commencer par dire que quand il s’agit de qualité sonore, j'ai tendance à aborder les merveilles de l'audio numérique avec une certaine prudence. J'aime mon lecteur de CD, et je possède personnellement et apprécie de nombreux autres gadgets audio numériques.
Néanmoins, il y a beaucoup de points délicats liés à la représentation numérique de l'audio auxquels on doit prêter attention. Ces problèmes sont liés à la représentation de l'audio en numérique et à sa transparence.
Dans l’idéal, une horloge de bonne qualité, une distribution bien pensée et des machines bien synchronisées offriront à votre studio d'enregistrement une qualité audiblement supérieure, qui vous permettra de devenir un meilleure artiste, ingénieur ou producteur. Au minimum, cela va simplement éliminer les innombrables « gremlins » techniques qui vous rendraient inefficace, gâcheraient vos mixes et risqueraient de vous rendre fou.

Synchronisation
Malgré de nombreuses similitudes, par rapport à l'audio analogique, le domaine numérique a quelques spécificités. Premièrement, un signal audio analogique est un signal continûment variable, alors qu’en numérique il est représenté par un nombre limité de valeurs discrètes. Ensuite, ces valeurs numériques représentent le signal analogique uniquement à certains moments, à l’instant où l’on échantillonne, plutôt que de façon continue à tout moment. Les instants d'échantillonnage sont déterminés par divers dispositifs et procédés, lors de la conversion de l’analogique au numérique, et la conversion inverse numérique vers analogique. Les convertisseurs sont chargés de transformer un signal analogique en une représentation numérique et vice-versa, c'est là que tout commence et se termine.

Une horloge détermine les moments où l’échantillonnage doit se produire. Tous les dispositifs audio numériques ont une certaine forme d'horloge d'échantillonnage interne qui cadence ses convertisseurs. Dans un studio qui intègre plusieurs équipements numériques qui dépendent tous de leur propre horloge, les échantillonnages ont lieu à des moments différents dans chaque machine, à moins que nous synchronisions chaque appareil afin que tous les échantillons soient prélevés simultanément.

Il est nécessaire de synchroniser les appareils car, contrairement à l’audio analogique, le numérique a une structure temporelle discrète, il est composé d'échantillons en nombre limité. Lorsque plusieurs appareils échangent de données, ou que l’on cherche à mélanger des signaux numériques audio ensemble,  il est indispensable de connaitre le moment où les données sont présentes à l’entrée de chaque machine.

Une mauvaise synchronisation rendra impossible l’opération, ou introduira des artefacts aléatoires et clairement audibles, comme des clics, pops ou distorsions.

Il ya deux type de signaux standards permettant de synchroniser les horloges internes des machines. La première, communément utilisé en postproduction et studio de diffusion de grande taille est l’AES3 Digital Audio Signal Référence, « DARS » ou Audio Black Signal. Ce signal bi-phase est exactement la même chose qu'un signal AES3 symétrique, mais sans données audio (des zéros numériques) dans le flux de données. Une entrée XLR de synchronisation est en général présente sur le matériel audio numérique haut de gamme et les stations de travail. DARS est distribué de la même manière que l’AES3, via des câbles symétrique d’impédance 110-ohm et des connecteurs de type XLR.

Il y a deux choses qui rendent la DARS particulièrement attractif. La première est sa fréquence élevée, qui se situe entre 2 et 3 Mbits par seconde. La seconde est le fait que l'interface AES3 professionnelle est symétrique et isolée de la terre, ce qui la rend relativement insensible aux parasites, qui peuvent être une source majeure d'instabilité (le fameux « jitter »).

La méthode la plus courante est cependant la distribution d'horloge Word Clock. La forme d'onde du signal Word Clock est un simple carré asymétrique. La Word Clock est distribuée par des câbles asymétriques coaxiaux d’impédance 75 Ohm avec connecteurs BNC.

Pour assurer un fonctionnement synchrone de tous les dispositifs audio numériques, ceux-ci doivent être alimentés par un de ces signaux de synchronisation à partir d’une référence temporelle unique ou « horloge maître ». Cela peut être un des appareils, un générateur autonome, ou un synchroniseur qui va générer un Word Clock asservit à une autre horloge.
Un grand soin doit être pris pour distribuer cette horloge à chaque appareil numérique, sinon le signal sera dégradé et la qualité audio en souffrira.

Générer une horloge maitre
La condition la plus fondamentale pour un générateur de Word Clock est qu'il doit être en mesure de produire un signal carré stable. La fréquence de ce signal sera de 44.1 ou 48 kHz, également appelé fréquence de base ou Fs. Un bon générateur doit également être en mesure de présenter les multiples standards de l'industrie, de Fs x 1 à  Fs x 4. Grace à une multiplication de la fréquence de base, on obtiendra les fréquences courantes de 44,1 à 192 kHz.
Un cas particulier en voie de disparition est la SuperClock Digidesign, à Fs x 256, soit une fréquence comprise entre 11,289 et 12,288 MHz.
Pour faire face à des appareils spécifiques qui peuvent être conçus pour recevoir un multiple de Fs sur leur entrée de synchronisation, un bon générateur de word clock devra être capable de générer les fréquences multiples différentes sur ses sorties.

Il faut faire attention à l’isolation (possible boucles de masses) et l’adaptation d’impédance de chaque connexion BNC.  Si toutes les sorties BNC sont alimentées par un seul circuit source à faible impédance de sortie,  cela sera impossible de correctement terminer la ligne, et un seul mauvais câble ou mauvaise connexion  provoquera des réflexions dans le câble et fera baisser la qualité globale de l’horloge sur toutes les autres lignes. Ce sont les causes principales de gigue…


_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
avatar
madees
Co Adminateur

Partage : 3625

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rappel sur le word clock

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum