Loading
Derniers sujets
» Comment atténuer le bruit des touches d'un accordéon à l'enregistrement ?
Aujourd'hui à 07:26 par Seb Riou

» touch osc bridge
Hier à 21:19 par domin

» cable ethernet de bonne qualité
Hier à 10:45 par jojolareunion

»  [TUTO] TouchOsc pour ipad, iphone.
Lun 16 Avr 2018, 11:24 par domin

» appli android pour control midi via i rig midi 2
Dim 15 Avr 2018, 19:52 par domin

» Choix micro HF
Jeu 12 Avr 2018, 23:54 par DubChemist

» Où est la Boutique?
Jeu 12 Avr 2018, 17:50 par NEOBRETON

» Je vais faire un mémoire sur la spatialisation dans de grands espaces
Mer 11 Avr 2018, 14:26 par Geoff Emerick de Fake

» HP enceinte directionnelles
Mar 10 Avr 2018, 11:12 par bertrand108

» Bonjour à toutes et tous
Lun 09 Avr 2018, 16:02 par phil-d

» Config live pc/ableton/carte son
Sam 07 Avr 2018, 14:40 par urbamax

» messages privés
Jeu 05 Avr 2018, 15:11 par jojolareunion

» Gaduk - Bonzoure
Dim 01 Avr 2018, 17:15 par Gaduk

» SYNCHRO lavry blue / RME ADI 4 (aes-adat) / RME fireface
Dim 01 Avr 2018, 12:51 par Oreille1

» Rapports de puissance VS Rapports de tensions
Ven 30 Mar 2018, 08:20 par Microw

» Choix des premiers micros pour Studio dans maison de résidence (+live)
Ven 30 Mar 2018, 01:21 par alexandre

» Soundscape, L-Isa, Sennheiser Ambeo, ... Le son immersif est-il incontournable ?
Jeu 29 Mar 2018, 22:41 par madees

» EXCLU Frequency Xpert
Jeu 29 Mar 2018, 12:04 par BrunoClaus

» prise de son appartement
Jeu 29 Mar 2018, 11:48 par Fish

» config touch osc + pedalier midi gr55 roland
Mer 28 Mar 2018, 21:13 par domin


[TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

[TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Message par mister o le Mer 06 Mai 2009, 13:39

Bonjours à tous,

aujourd'hui les DAW et les convertisseurs/cartes son, nous proposent de multiples choix de fréquences d'échantillonnages et nombres de bits.
Donc plus le nombre de bits et la fréquence d'échantillonnage sont élevés, meilleur est la qualité?

-C'est vrai pour un même système, mais d'autres paramètres rentres en ligne de compte.

Tout d'abord le "Jitter", phénomène de fluctuation d'un signal. Cette fluctuation peut être un glissement de phase ou une dispersion temporelle, elle entraîne des erreurs en sortie lors de la récupération des données.
Pour expliquer simplement ce phénomène on peut faire un parallèle avec la photo: Prenons un appareil 12 méga pixels et faisons une photo. Manque de chance, elle est légèrement flou, on a tremblé (jitter). Et à coté de nous un gars en a pris une autre avec un appareil à 3 méga pixels, mais il avais un pied (bonne horloge), et sa photo est parfaitement net, et donc bien meilleur que la notre.
Plus l'horloge qui donne la pulsation à la fréquence d'échantillonnage (clock) et stable, plus faible est le jitter, et meilleur est le son.
Donc un vieux système Apogee en 16bits/44,1khz clocker avec une Antelop Audio, sonnera mieux que les dernières interfaces HD de protools en 24bits/192khz avec la clock interne.


Le support final, aujourd'hui la plupart des projets musicaux finissent sur un CD classique en 16bits/44,1khz et/ou en MP3, 44,1khz.
Pour tout ce qui est son à l'image la norme est à 48khz et le nombres de bits varie selon le support.
Donc ce paramètre est a prendre en compte, et le choix de la de fréquences d'échantillonnages/nombres de bits, dépend essentiellement du support final et de la méthode de travail. (tout en numérique, magneto(s) numérique+ traitements analogique...).

Les calculs numériques avec leurs taux d'erreurs respectifs. Plus le calcul est compliqué et/ou si l'algorithme qui le calcul est performant ou moins, plus il a d'incidence sur la qualité.
Pour mieux comprendre prenons le cas d'une gravure de CD. C'est a titre d'exemple, car biensur, dans ce procédé il y a des contraintes mécaniques beaucoup plus importantes que dans un ordinateur maquiller ou non en hardware (vitesse des disques durs...).
Les meilleurs graveurs de CD on 3% de marge d'erreur. Toute gravure nécessite une conversion/calcul (red book) pour se plier au contraintes du support. Donc si on copie un CD avec un CD qui n'est lui même pas l'original...au bout de quelques gravures on pourra entendre des petits clicks (erreurs directement audibles) à la lecture.
Donc, on importe, on traite (équa, comp, normalisation...) on exporte, et/ou on convertis...tout cela a une incidence plus ou moins néfaste su la qualité.

La conversion (ou re-conversion), que l'on parle d'enregistrement via un convertisseur/carte son ou en interne, pour les multiples raison citées précédemment.

-Il faut donc réfléchir à tout ses paramètres pour choisir comment travailler, et considérer ceux que l'on pourrai éviter, ceux qui sont les plus critiques pour notre signal...

On donne généralement tout les maux au calcul de la sommation des signaux.
Hors, la conversion en fréquence n'est pas des plus heureuses dans certain cas:
En effet les conversions de fréquences relativement proches: 48khz>44,1khz ou trop loin: 96khz>44,1khz génèrent des pertes plus importantes que le gain de qualité obtenu en amont.
Par contre un passage de 88,2khz à 44,1khz ou de 96khz à 48khz, qui équivaux à une simple division par deux, est du coup beaucoup mieux géré.
Quand à la réduction de bits elle pose beaucoup moins de problèmes. En effet, même si il vaut mieux utiliser un plugin dédier ( ex:Waves L1) que la conversion du DAW, on y gagne généralement à travailler en 24bits (par exemple), pour finir en 16bits sur le CD.
Dans ce cas, vous me direz: "Mais tu te contredis! ça fait 2 calculs/conversions. Celui du plug+l'export inévitable du DAW".
Effectivement. Mais le DAW aura moins de mal à enlever les "0" qui dépasse, qu'a lui même faire le calcul.
Après calcul du plug dédier on aura un signal, en prenant un tick de l'horloge, qui ressemble à ça: 000000001101000110101001
Et après export du DAW ça: 1101000110101001, les 8 derniers 0 ont simplement disparut.

Dans le cas ou le magnéto est numérique, DAW ou hardware, et le mix analogique, table de mixage ou sommateur. Le choix, fréquences d'échantillonnages et nombres de bits, n'est déterminer que par les capacités des convertisseurs et l'espace disque dur disponible.
Ceci n'est vrai que si le Magnéto sur lequel on couche le mix, sortie de table, n'est pas le même que celui qui fourni cette même table, car sinon on retombe sur les mêmes problèmes de conversion pour l'adaptation au support final. Il faut donc un magnéto "master", le mieux étant qu'il enregistre, soit au format du support final, soit au format optimum pour le studio de mastering choisi.

Il existe également la possibilité d'obtenir une "bonne" conversion en fréquence via un procédé nommé "CODA", conçu par Apogee Electronic, présent actuellement sur un seul appareil de la marque, la Rosetta 200.
Mais il faut de toute manière deux magnétos numérique pour l'utiliser, un qui envoie le signal à convertir sur les entrées numériques de la machine et un autre qui enregistre ses soties numériques à la fréquence voulu, lui même synchronisé par l'horloge de cette dernière.

Pour limiter les pertes lors de la re-quantification d'un signal, on peut également utiliser un Dither.
Ce dernier, est un bruit large bande ajouter au signal, il permet de limiter les erreurs de quantification et de prendre en compte les faibles niveaux (qui ne l'auraient pas étés).
Ex: appliqué à un ratio de 0,6 (standard), il permet, lors d'une re-quantification de 24bits en 16bits, de gagner l'équivalant de 4bits de qualité supplémentaire.
Soit donner au signal 16bits le niveaux de qualité d'un signal de 20bits.

Ensuite le théorème de Nyquist-Shannon, nous dit que la fréquence d'échantillonnage d'un signal doit être égale ou supérieure au double de la fréquence maximale contenue dans ce signal, afin de convertir ce signal d'une forme analogique à une forme numérique. Ce théorème est à la base de la conversion numérique des signaux analogiques.
Pour une fréquence de 44,1khz, la fréquence maximal restituer fidèlement est donc de 22,05khz. Soit supérieur au capacité maximum de l'oreille humaine à la naissance, de 20khz.
Par contre plus le nombre de bits est élevé, plus on a de valeurs disponibles pour quantifier avec précision le signal analogique et limité son approximation à la restitution. La grandeur de ce nombre s'accompagne également d'une plus grande plage dynamique. Si cette dernière n'est pas utiliser en termes musical (orchestre symphonique...), il est donc conseiller d'attaquer les convertisseurs avec les plus fort niveaux possibles avant saturation ( qui est, elle, fatal en numérique Evil or Very Mad ). Cela augmente sa définition et repousse son rapport signal/bruit.

CONCLUSION: À l'ère du 32bits 192khz, la plupart de nos projets musicaux finiront au mieux en 16bits/44,1khz, et pour le son à l'image en 16bits/48khz.
Donc choisissez votre fréquence d'échantillonnage en fonction des éléments cités et non sans réflexion. Ce n'est pas parce que vos appareilles vous permettent de monté très haut dans ces valeurs que c'est en les utilisant forcément que vous aurez le meilleur résultats au final.


Dernière édition par mister o le Jeu 14 Mai 2009, 21:19, édité 5 fois

_________________
"Dans le son, les règles sont là pour être transgressées. Votre oreille est seule juge et le bon goût votre avocat"
avatar
mister o
Moderateur Global

Partage : 2380

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Message par Bruno Vergnault le Mer 06 Mai 2009, 17:38

mister o a écrit:
Bonjours à tous,

aujourd'hui les DAW et les convertisseurs/cartes son, nous proposent de multiples choix de fréquences d'échantillonnages ...

merci Mister pour cette explication véritablement claire, moi qui suis un pur analogique et qui plonge violemment dans le numérique ce type de sujet est tout a fait intéressant !!!!!
avatar
Bruno Vergnault
Ingénieux de passage
Ingénieux de passage

Partage : 9

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Message par mister o le Ven 15 Mai 2009, 00:00

Et voilà, j'ai enfin fini ce tutoriel.

J'espère qu'il vous sera utile, bonne lecture.

_________________
"Dans le son, les règles sont là pour être transgressées. Votre oreille est seule juge et le bon goût votre avocat"
avatar
mister o
Moderateur Global

Partage : 2380

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Message par papa John le Ven 15 Mai 2009, 00:31


_________________
un homme n est pas bon a tout mais il n est jamais propre à rien

avatar
papa John
Fondateur

Partage : 7659

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Message par sartouk le Ven 15 Mai 2009, 01:37

monsieur O !!!!! study
avatar
sartouk
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Partage : 693

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Message par Prodor le Ven 15 Mai 2009, 08:42

Super mister o comme d'habitude Wink


Prodor
Moderateur Global

Partage : 613

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Message par quentin le Ven 15 Mai 2009, 09:36

avatar
quentin
Co Adminateur

Partage : 847

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Message par vincent le Dim 17 Mai 2009, 23:16

Salut !!

juste une petite remarque par rapport a ces lignes, corrigez moi surtout si j me trompe !! je suis plutot analo aussi et pas que de coeur Very Happy

il est donc conseiller d'attaquer les convertisseurs avec les plus fort niveaux possibles avant saturation ( qui est, elle, fatal en numérique ). Cela augmente sa définition et repousse son rapport signal/bruit.

pour attaquer des convertisseurs a leur niveau max dans le cas de sources acoustiques , il faut preciser que l on va forcement faire saturer l etage de preamp ,qui lui comporte toujours une partie analo qui a son 0dB a environs -17 dBfs ...donc mieux vaut avoir du bon matos si on veut que cela colore le son plutot que de le degrader ...et mieux vaut surtout avoir conscience de cet etat de fait ...apres cela c est sur que chaqu un d entre nous avec un minimum de matos va me dire `` bah oui mais moi je rentre a -0.2 dans ma carte son par mes preamps beriburk et le son est pas crade !! `` ca peut arriver mais a ca je ne peux que repondre d essayer de doubler la prise avec un niveau moindre et ca m ettonnerai fort qu a ce moment la on ne constate pas une difference en faveur de la piste qui respecte le preamp ( a niveau d ecoute egaux hein )

enfin voila ca me semble interessant d en discuter vu que tout le monde n a pas des preamps de course Wink

ensuite pour la question du bruit de quantification ,on peut se passer d approcher le 0dBfs en enregistrant systematiquement en 24 bits , a 6 dB pour 1 bit ca nous fait quand meme 144 dB de dynamique ...donc meme pour une piste qui tape en peak a -6 dBfs ..le bruit de quantif est treeees loin derriere !! par contre attention aux plug ins qui surechantillonnent car la oui ,a force on peut faire ressortir le bruit de quantif ( surtout avec bcp de plugs sur bcp de pistes ) idem pour les DAW (comme grotools qui ne travaille pas malheureusement en 32 float en interne ,mais il me semble avec 2 x 24 ..ou 2 x 48 ??je sais plus ) qui eux aussi vont surechantillonner le son lors de passage dans un sous groupe ou autre ..m enfin je connais pas pro tool plus que ca donc ...

voila j arrive au bout pis chuis creve Smile je passe la main et j espere ne pas avoir dit trop de betises Smile
++

vincent
Ingénieux de passage
Ingénieux de passage

Partage : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Message par papa John le Dim 17 Mai 2009, 23:20

preamps beriburk

_________________
un homme n est pas bon a tout mais il n est jamais propre à rien

avatar
papa John
Fondateur

Partage : 7659

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Message par Ugo le Lun 18 Mai 2009, 01:00

question bête et méchante :
Vaut-il mieux, pour un projet en 16/44.1 (CD) enregistrer/mixer en 16/44.1 ou 16/48 ou 24/44.1 ou 24/48 ?
J'ai enregistré une fois en 48 sans faire attention et j'avais l'impression que les plugs faisaient moins caca (ceux de logic Very Happy)

Ugo
Ingénieux sur qui on peut compter
Ingénieux sur qui on peut compter

Partage : 390

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Message par mister o le Lun 18 Mai 2009, 07:50

vincent a écrit:pour attaquer des convertisseurs a leur niveau max dans le cas de sources acoustiques , il faut preciser que l on va forcement faire saturer l etage de preamp ,qui lui comporte toujours une partie analo qui a son 0dB a environs -17 dBfs ...donc mieux vaut avoir du bon matos si on veut que cela colore le son plutot que de le degrader ...et mieux vaut surtout avoir conscience de cet etat de fait ...apres cela c est sur que chaqu un d entre nous avec un minimum de matos va me dire `` bah oui mais moi je rentre a -0.2 dans ma carte son par mes preamps beriburk et le son est pas crade !! `` ca peut arriver mais a ca je ne peux que repondre d essayer de doubler la prise avec un niveau moindre et ca m ettonnerai fort qu a ce moment la on ne constate pas une difference en faveur de la piste qui respecte le preamp ( a niveau d ecoute egaux hein )

enfin voila ca me semble interessant d en discuter vu que tout le monde n a pas des preamps de course Wink

ensuite pour la question du bruit de quantification ,on peut se passer d approcher le 0dBfs en enregistrant systematiquement en 24 bits , a 6 dB pour 1 bit ca nous fait quand meme 144 dB de dynamique ...donc meme pour une piste qui tape en peak a -6 dBfs ..le bruit de quantif est treeees loin derriere !! par contre attention aux plug ins qui surechantillonnent car la oui ,a force on peut faire ressortir le bruit de quantif ( surtout avec bcp de plugs sur bcp de pistes ) idem pour les DAW (comme grotools qui ne travaille pas malheureusement en 32 float en interne ,mais il me semble avec 2 x 24 ..ou 2 x 48 ??je sais plus ) qui eux aussi vont surechantillonner le son lors de passage dans un sous groupe ou autre ..m enfin je connais pas pro tool plus que ca donc ...

voila j arrive au bout pis chuis creve Smile je passe la main et j espere ne pas avoir dit trop de betises Smile
++

Salut,
Rassure toi, tu n'a pas dis de bêtises.
Simplement, je parle dans ce tuto, uniquement de conversion et pas de calibrations numérique analogique. Donc merci d'avoir mis en évidence ce problème. Mais il est vrai que dans le cas de prise avec des préamps qui n'auraient pas de gain de sorties et/ou de prise sans compresseur derrière le préamps, le niveaux max à l'enregistrement, est dans ce cas précis défini par ce que peut encaisser ce dernier avant saturation et non par la dynamique disponible en entrée du mag.
Et pour ce qui est du rapport signal sur bruit, je ne parle pas du bruit de quantification, mais bien du rapport S/B généré par le circuit analogique d'entrée du convertisseur lui même. Qui à l'heure actuelle est souvent relégué au rang des oubliettes, mais que je ne pouvais pas ne pas citer dans l'éventualité du cas contraire.

Et pour répondre à Ugo.
Si tu travail en interne, le gain de qualité que tu obtiens en travaillent en 48khz (prise +mix) est plus que perdu au passage de 48 à 44,1 (sauf dans le cas ou tu utilise le protocole de conversion CODA).
Donc le mieux dans ce cas est de commencer en 24bits 44,1khz.

_________________
"Dans le son, les règles sont là pour être transgressées. Votre oreille est seule juge et le bon goût votre avocat"
avatar
mister o
Moderateur Global

Partage : 2380

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Message par vincent le Lun 18 Mai 2009, 11:54

Salut !!

raahhh ouiiiii ... j ai tout melange ...la question des niveaux est tellement importante pour moi ,que j ai tendance a tout y rapporter ...sorry ( j me flagellerai jusqu a midi tous les dimanches soir Smile en regardant jaques martin :face: )

+1 Ugo pour le 24/44.1..ou pourquoi pas 88.2 si tu veux et peux experimenter

ca m est arrive aussi d enregistrer ( numeriser une bande )en 48 sans faire gaffe ,sur un mackie MDR / console MTA 900..et ben psychoacoustique mise a part ( si toutefois c est possible ),j ai trouve que la bande etait mieux respectee et que je retrouvais + l efficacitee et la musiqualitee des preamps/ EQ de la console ..plusieurs choses pourraient expliquer ce phenomene
par exemple le couple cerveau/oreilles d un bassiste qui aime le punk rock et le reggae dub Rolling Eyes
ou les cartes son du magneto numerique ...a voir le rapport s/b, le bruit de quantif,le repliement de frequences si la carte upsample avant de downsampler a la frequence choisie , le jus dans le stud, la clock du magneto AAAAAAAA j arrete la lol! mais y en a d autres

++

vincent
Ingénieux de passage
Ingénieux de passage

Partage : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Message par mister o le Lun 18 Mai 2009, 18:32

vincent a écrit:raahhh ouiiiii ... j ai tout melange ...la question des niveaux est tellement importante pour moi ,que j ai tendance a tout y rapporter ...sorry ( j me flagellerai jusqu a midi tous les dimanches soir Smile en regardant jaques martin :face: )

La sanction me parait complètement démesuré pour quelqu'un qui n'a pas dit de bêtise... Evil or Very Mad

_________________
"Dans le son, les règles sont là pour être transgressées. Votre oreille est seule juge et le bon goût votre avocat"
avatar
mister o
Moderateur Global

Partage : 2380

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Message par canceln le Mer 17 Juin 2009, 22:08

O
te voilà une vrai tuto man
bien joué mec !
avatar
canceln
Commence à être accroc
Commence à être accroc

Partage : 106

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Message par madees le Jeu 18 Juin 2009, 00:18

+1
Plusieurs expériences m'ont prouvées que le fait de faire la prod en 48k pour finir sur un master cd en 44.1, ça sonnait mieux (malgré la toute petite différence, à peine 2% d'échantillons en plus, et le "massacre d'échantillons" final)
Sur deux albums où se côtoyaient des mix fait en numérique avec la même console et plugs à 44.1k et d'autres à 48k, des différences étaient clairement audibles en faveur de ceux à 48k (après mastering CD en studio pro pour tout harmoniser en 44.1 16 bits) : largeur d'image stéréo, definition de l'aigu et précision des graves. En fait sutout dans le haut, le mastering semble plus naturel sur les mix à l'origine à 48k que sur ceux à 44.1, si on essaie d'ajouter de "l'air" à ces derniers, ça sonne plus vite artificiel
Je pense effectivement que c'est surtout les algorithmes utilisés en mixage (eq, compress) qui sonnent mieux à fréquence plus élevée, si peu soit elle. De meme pour les effets à convolution. Les défauts et artéfacts sont peut être repoussés plus loin hors de l'audible ? A moins que cela ne soit l'horloge qui soit plus stable à cette fréquence ?...
En tous cas la différence semble plus liée au mix en numérique qu'à la conversion A-N des prises de son, où il faut passer à 88.2k ou 96k pour avoir une réelle différence

_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
avatar
madees
Co Adminateur

Partage : 3637

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

reponse du matin ))

Message par vincent le Jeu 18 Juin 2009, 09:53


Je pense effectivement que c'est surtout les algorithmes utilisés en mixage (eq, compress) qui sonnent mieux à fréquence plus élevée, si peu soit elle. De meme pour les effets à convolution. Les défauts et artéfacts sont peut être repoussés plus loin hors de l'audible ? A moins que cela ne soit l'horloge qui soit plus stable à cette fréquence ?...
tres possible ces histoires d horloge et d artefacts


En tous cas la différence semble plus liée au mix en numérique qu'à la conversion A-N des prises de son, où il faut passer à 88.2k ou 96k pour avoir une réelle différence


oui c est evident et reconnu que les plugs sonnent mieux en haute resolution ,donc meme 2% ont put te donner ces differences, mais la par contre c est interressant, car dans mon cas, les differences etaient clairement autour de la conversion ...j ai sauvegarde des bandes sur un mackie MDR ,il n y a pas eu de mix derriere.
Donc je pense qu on peut clairement separer 2 domaines > ce qu on inscrit sur le disque ET ce qui effectue le bouleau , a voir si dans mon cas les convertos du mackie etaient plus a l aise en 48 qu en 44.1 ???

..en tous cas ca aboutit au meme ressenti au niveau de l air et du naturel en faveur du 48 et de ses pauvres 2 % de +

vincent
Ingénieux de passage
Ingénieux de passage

Partage : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Message par Ugo le Jeu 18 Juin 2009, 14:11

vincent a écrit:ce qui effectue le bouleau


Voir l'erable si on a plus d'argent.

Ugo
Ingénieux sur qui on peut compter
Ingénieux sur qui on peut compter

Partage : 390

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Message par vincent le Jeu 18 Juin 2009, 22:46

par pitie evitons la langue de bois lol!

vincent
Ingénieux de passage
Ingénieux de passage

Partage : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Message par privteer le Ven 19 Juin 2009, 08:58

ah... là je suis d'accord, sinon, on va vite devenir de vieilles branches !
avatar
privteer
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Partage : 649

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Message par SCHIZOIDE le Mar 13 Juil 2010, 19:24

Remontage de topic:

Si vous n'aviez le choix qu'entre le 44,1 et le 48 Khz pour un projet qui finira sur CD, que choisireriez-vous?
Je sais qu'il existe deux arguments qui s'opposent concernant ces résolutions:
- Celui qui dit que plus c'est élevé, mieux c'est.
- L'autre qui dit
que mise à part le confort durant la phase de travail, la conversion 48
vers 44,1 n'apportera pas de gain de qualité comparé à un projet
travaillé en 44,1 dès le départ, voire même pourra entrainer des
artefacts au bout du compte.

Donc, autant tout le monde s'accorde à dire que le passage de 16 à 24 bits apporte un gain de qualité, autant la fréquence
d'échantillonnage reste un sujet à débat.

Personnellement, je travaille pour ainsi dire tout le temps en 24/48...
avatar
SCHIZOIDE
Ingénieux sur qui on peut compter
Ingénieux sur qui on peut compter

Partage : 447

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Message par Fab2b le Mar 13 Juil 2010, 19:37

A la limite le mieux est de doubler la frequence, soit travailler en 88.2 ^^

_________________

avatar
Fab2b
Donateur

Partage : 1435

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Message par madees le Mar 13 Juil 2010, 19:47

Sans aucun doute 48k
Le plus est toujours le mieux
Il suffit de faire la décimation proprement
Tu auras une différence audible par rapport à du 44.1k (sur les prises, mais aussi sur les plugs et traitements)
Et si tu passes à un support plus qualitatif que le CD un jour, ce sera déjà ça de gagné

_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
avatar
madees
Co Adminateur

Partage : 3637

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Message par SCHIZOIDE le Mar 13 Juil 2010, 21:29

Oui, j'apprécie particulièrement le 88.2 lorsque le matériel me le permet.
Donc, pour en revenir au 44,1 VS 48, les artefacts engendrés par une décimation approximative sont négligeables comparés à la définition gagnée?

Qu'entends-tu par "Il suffit de faire la décimation proprement"? Tu utilises des outils autres que le séquenceur pour cela?
Personnellement j'ai l'habitude de "down convertir" via "l'export regions as files" de PT. (et en mettant un plug de dithering sur mon master of course^^)
Peut-on faire mieux?
avatar
SCHIZOIDE
Ingénieux sur qui on peut compter
Ingénieux sur qui on peut compter

Partage : 447

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Message par madees le Mar 13 Juil 2010, 23:17

Bah oui pour moi c'est le studio de mastering qui fait ça, avec ses machines à $$$x1000, et souvent en repassant par l'analogique (donc il ne s'agit pas vraiment d'une "décimation approximative"

En tout cas, je ne pense pas qu'un séquenceur soit adapté pour faire ce genre de choses

Et pour avoir bossé sur des albums où certaines prods étaient "tournées" à 44.1k et d'autres à 48k, une fois masterisé sur un même CD, il y a clairement une différence

_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
avatar
madees
Co Adminateur

Partage : 3637

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Message par riata le Mer 14 Juil 2010, 10:01

Hello
bravo O!
Je complete le tuto en metant mon grain de sable a propos du théorème de Nyquist-Shannon. Il nous apprend qu'a une fréquence d'échantillonnage donné (Fe) on ne peut "capturé" au mieux qu'une fréquence inférieure de moitié (Fe/2=Fs).

Mais ATTENTION Deux conséquences MAJEURES en découle:
1) Les fréquences supérieures a Fs contenues dans le signal a capturé Induisent un phénomène de repliement du spectre (aliasing) dont je parlerais peut-être un autre jour.
2) La réciproque est fausse! c'est a dire qu'avec FS donné, on est pas sur de capturer correctement une fréquence Fe!!

autrement dit si on veut capturer une sinusoide pure a 22,05 Khz, on a une chance infime de le faire correctement en echantillonnant a 44,1khz.



Sur mon (trés jolie!) dessin on voie une frequence Fs et des échantillons bleue qui corresponde a un premier echantillonage. on voit qu'avec cet echantillons bleue, nous pouvont retracé le signal original a la perfection.
mais cet exemple est le cas limite du theoreme de Nyquist-Shannon, car quel chance avons nous de capturer des echantillons correspondant aux sommets de notre signal sinusoidal? en vérité aucune!
Les points rouges sont des échantillons du signal a la meme frequence Fe mais dans un cas quelconque. On constate que le signal que l'on pourra recréé avec les samples rouges est netement different de l'original.


Dans le cas le moins favorable on peut obtenir un dephasage de Pi/2 et une diminution de moitier de l'amplitude.

sur un signal complexe en echantillonant a 44,1khz, on commence a obtenir une bouillie a partir de 5Khz!!

Mais ne vous affolez pas, notre oreille qui est un organe trés adaptatif capte le message même lorsqu'il est trés abimé. ce qui fait que a 44,1Khz notre oreille ne perçoit les ravages de l'echantillonage qu'au dessus de 13 ou 14 Khz (et encore il faut une oreille bien entrainée!!)
avatar
riata
Modérateur
Modérateur

Partage : 1057

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TUTO]Bits, fréquences d'échantillonnages, re-quantification: Que choisir?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum