Loading
Derniers sujets
» Comment atténuer le bruit des touches d'un accordéon à l'enregistrement ?
Aujourd'hui à 07:26 par Seb Riou

» touch osc bridge
Hier à 21:19 par domin

» cable ethernet de bonne qualité
Hier à 10:45 par jojolareunion

»  [TUTO] TouchOsc pour ipad, iphone.
Lun 16 Avr 2018, 11:24 par domin

» appli android pour control midi via i rig midi 2
Dim 15 Avr 2018, 19:52 par domin

» Choix micro HF
Jeu 12 Avr 2018, 23:54 par DubChemist

» Où est la Boutique?
Jeu 12 Avr 2018, 17:50 par NEOBRETON

» Je vais faire un mémoire sur la spatialisation dans de grands espaces
Mer 11 Avr 2018, 14:26 par Geoff Emerick de Fake

» HP enceinte directionnelles
Mar 10 Avr 2018, 11:12 par bertrand108

» Bonjour à toutes et tous
Lun 09 Avr 2018, 16:02 par phil-d

» Config live pc/ableton/carte son
Sam 07 Avr 2018, 14:40 par urbamax

» messages privés
Jeu 05 Avr 2018, 15:11 par jojolareunion

» Gaduk - Bonzoure
Dim 01 Avr 2018, 17:15 par Gaduk

» SYNCHRO lavry blue / RME ADI 4 (aes-adat) / RME fireface
Dim 01 Avr 2018, 12:51 par Oreille1

» Rapports de puissance VS Rapports de tensions
Ven 30 Mar 2018, 08:20 par Microw

» Choix des premiers micros pour Studio dans maison de résidence (+live)
Ven 30 Mar 2018, 01:21 par alexandre

» Soundscape, L-Isa, Sennheiser Ambeo, ... Le son immersif est-il incontournable ?
Jeu 29 Mar 2018, 22:41 par madees

» EXCLU Frequency Xpert
Jeu 29 Mar 2018, 12:04 par BrunoClaus

» prise de son appartement
Jeu 29 Mar 2018, 11:48 par Fish

» config touch osc + pedalier midi gr55 roland
Mer 28 Mar 2018, 21:13 par domin


Utiliser un DAW comme outil de MASTERING

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Utiliser un DAW comme outil de MASTERING

Message par Gizel_kerozen le Dim 16 Juin 2013, 08:54

Suite à cette discussion qui fait débat, je suis allée voir ton tuto .


Bon, je commence juste par un ptit point négatif (mais, hein, c'est pour taquiner !) :
"Mais parfois les studios de mastering ne sont pas si bons que ça, ou manquent de motivation."
Je ne fais pas de commentaire "poussé", mais c'est dommage de commencer un tuto comme ça à mon humble avis, surtout que c'est un jugement peut être infondé. Un labo de mastering n'a pas besoin de "motivation", c'est un travail (je me comprends), et ensuite, un vrai labo de mastering sait faire du mastering.
Tu as peut être vécu un deception sur un mastering, mais c'est dommage de généraliser.


Peut être qu'il aurait fallu se contenter de "pour faire un mastering soi-même, je préconise ce routing ...." etc


Ensuite : je trouve l'idée pas mal, de réinjecter les aux dans les aux .
Je comprends l'idée d'économie de ressource et tout ...
Seul un point est délicat :
Ça ajoute beaucoup d'automation ....

c'est à dire que pour chaque changement de réglage entre 2 morceaux (ce qui est la plupart du temps le cas) il faut automatiser sur la piste AUX .
C'est peut être un peu rébarbatif.

Dans ton organisation il pourrait y avoir une solution alternative pour pallier à ce problème : dupliquer les pistes AUX à chaque besoin de changement de réglage, en admettant qu'il y ait par exemple 3 "groupes" de morceaux avec réglages communs sur un album, il faudrait dupliquer 3 fois les AUX .
La limite arrive quand il y a un réglage différent par morceau .


Bon, c'est jouable, mais un peu "lourd" à gérer .
Surtout qu'en règle générale, en mastering on préférera se concentrer sur la musique plutôt que sur un gros routing, et sur un écran "plein" de pistes et d'envoi...


Il y a un point sur lequel cette idée est très interressante : dans le cas d'inserts Analogiques, dans la mesure où on ne peut mettre le meme insert analo sur plusieurs pistes, l'idée de l'Aux résout alors le problème, pour pouvoir faire une comparaison rapide entre les morceaux qui ont le même réglage des machines Analo.


_________________
La Presta:
ALTERNATIVE LIVE

Le studio :
DEVEN PROD STUDIO

Le mastering :
OLIVIER PLANCHARD
avatar
Gizel_kerozen
Ingénieux de passage
Ingénieux de passage

Partage : 60

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Wavelaber, présent

Message par Lucas le Dim 16 Juin 2013, 10:45

En guise de préambule : je n'ai pas encore vu le tuto susmentionné, scusi.
___________________________________
Je partage l'avis exprimé par Deven prod'.
En ce sens, le mastering par un grand diffère des stud' qui se sont axés très tôt sur ce segment parce qu'au fond, bcp moins de défis, comparativement aux tracking, au mixage, à la [pré-]production.

La notion même de "studio de mastering" est un peu surfaite : la plupart du temps il s'agit d'une cabine.

eNSUITE, je maintiens qu'il faut bien distinguer pré-mastering et mastering tout court.

CONTEXTE : souligner la différence entre l'objet du mastering (formatage) et la notion d'une "touche finale"

Le mastering répond avant tout à un besoin de l'industrie musicale (je ne dénigre pas, mais n'oublions pas que cela a amené à donner des directives sur toute la chaîne, à partir du moment où le mastering était passé : "fourche caudine" d'un disque). 

RECAPITULATIF : 
Si par mastering est entendu un embellissement avec des machines de rêve + mise au format : 
1) telle est l'acception courante du mastering
2) les DAW évoluent
3) je pense qu'il est bon de réfléchir à sa vision de la prod'


TENDANCE : oui, réaliser le formatage dans une DAW qualifiée pour cela ! Et faire appel à un ingé' de mixage en amont de ce formatage
Le formatage peut être réalisé avec toute une série de logiciels. L'audionumérique n'est plus le même qu'à la fin des 90's.


Dernière édition par Lucas le Dim 16 Juin 2013, 10:46, édité 1 fois (Raison : Tutoriel pas visionné)

Lucas
Ingénieux de passage
Ingénieux de passage

Partage : 12

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utiliser un DAW comme outil de MASTERING

Message par Eatman le Dim 16 Juin 2013, 20:41

Si je fais un tuto sur mes "mastering" vous allez pleurer ! 
Je ne vais pas le faire, j'ai pas envie d'avoir votre tristesse sur la conscience. (je taquine)

Mais sur le principe, je vois beaucoup de personne penser qu'un mastering est essentiellement une réduction de dynamique sur une seule piste et c'est totalement faux.

C'est pour cette raison qu'un bon inG de mastering demandera généralement un mixdown avec des pistes groupes (Kick/Snare, tom, cymbales, basse, guitares, FX/Lead/Pad, voix...) sans aucun compresseur sidechain.
Si votre ingé de mastering vous à demandé ce genre de package, c'est pour filtrer les sons et ré-éditer les effets de sidechain en fonction du degré de compression et de la répartition des bandes d'un multicompresseur appliqué sur la piste master.

Si c'est le cas, vous avez un bon ingé mastering et gardez-le. Sinon faites le vous même

C'est tout ce que j'avais à dire dans ce monde de brut

_________________
http://soundcloud.com/side-key
avatar
Eatman
Ingénieux insomniaque
Ingénieux insomniaque

Partage : 710

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utiliser un DAW comme outil de MASTERING

Message par Invité le Lun 17 Juin 2013, 09:22

ObOne a écrit: mais bon, on est en France, ici c'est "pff c'est de la merde". Mais les meilleurs mix viennent plus de là-bas que de chez nous... Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Utiliser un DAW comme outil de MASTERING

Message par Invité le Lun 17 Juin 2013, 09:29

eatman a écrit:C'est pour cette raison qu'un bon inG de mastering demandera généralement un mixdown avec des pistes groupes (Kick/Snare, tom, cymbales, basse, guitares, FX/Lead/Pad, voix...) sans aucun compresseur sidechain. 
Je ne suis pas d'accord avec cette affirmation. Les fois où j'ai demandé si l'ingé mastering voulait des stems on m'a répondu par la négatif. Choko m'a dit égalment "si tu es content du mix et les musiciens l'ont validé pourquoi voudrait tu me donner des stems". C'est pas comme en ciné/docu ou c'est bien d'avoir le main sur les stem séparé pour "tricoter" la musique avec les amb, FX et autres dialogues

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Utiliser un DAW comme outil de MASTERING

Message par Invité le Lun 17 Juin 2013, 09:33

D'ailleurs eatman c'est rare que le kick soit lié au stem de snare, en général et vu les musiques dites actuelles, on garde le kick de côté et la drum d'un autre...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Utiliser un DAW comme outil de MASTERING

Message par madees le Lun 17 Juin 2013, 12:43

+1
Et appelons un chat un chat : si le mix est foireux et qu'il faut récupérer les pistes séparées, il s'agit de refaire le mixage, pas un mastering
Perso, j'ai plusieurs dizaines de mix éditées, passés en mastering dans des studios professionnels, on ne m'a jamais demandé de "stems".
Ce genre de chose, je l'ai déjà vu avec des compositeurs de musique électronique qui avaient fait le mix tout seul dans leur DAW, ils m'ont fait écouter leurs mix, il y avait tellement à faire que j'ai demandé les pistes séparées pour faire un mix (avec de vraies réverbs de studios, automations et tout le tralala) et pas seulement un pré-master.

Je proposerais pour clarifier :
- La réduction des pistes instruments en un mix (stéréo, 5.1 etc) s’appelle le MIXAGE
- Les traitements apportés à l'ensemble du mix (eq, comp), pour retoucher la balance tonale et la dynamique d'un titre comme pour homogénéiser plusieurs titres d'un ep, d'une compil etc s'appelle le PRE-MASTERING
- La fabrication d'un PAD (prêt à diffuser, ou à dupliquer !) master (pour CD (DDPi), vinyle, mp3 etc) s'appelle le MASTERING.

Évidemment, les studios peuvent proposer ces trois services, parfois dans un "pack"...

Et pour revenir à la question de départ, un DAW peut s'utiliser pour les deux premiers points, rarement pour le réel MASTERING (à part Samplitude qui fait ça très bien pour les formats numériques par exemple)

_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
avatar
madees
Co Adminateur

Partage : 3637

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utiliser un DAW comme outil de MASTERING

Message par Gizel_kerozen le Lun 17 Juin 2013, 13:00

tout a fait d'accord avec ces 2 dernières réponses .

Si l'ingé mastering demande des stem à tout prix c'est parce que le mix tient pas la route .
Au mastering, il ne s'agit pas de remixer .
si un mix est bon, pas besoin de refaire les équilibres ...

leur seul intérêt serait pour un mix DAW, qu'on ferait passer en stem par des circuits analo pour "réchauffer" avant d'attaquer le mastering .

ou vraiment de corriger (à minima) si besoin, le pied après compression ...

_________________
La Presta:
ALTERNATIVE LIVE

Le studio :
DEVEN PROD STUDIO

Le mastering :
OLIVIER PLANCHARD
avatar
Gizel_kerozen
Ingénieux de passage
Ingénieux de passage

Partage : 60

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utiliser un DAW comme outil de MASTERING

Message par Eatman le Lun 17 Juin 2013, 20:50

Ok ! 
je n'ai eu aucune formation en mastering veuillez m'excuser si j'ai outré des spécialistes en la matière.

Mais pour continuer ce débat fort intéressant malgré les insultes, je conceptualise le mastering "new school" avec un compresseur
(multibandes ou pas), un paramétrique pour affiner le filtrage et enfin pour terminer, un limiteur brickwall bien gros qui tache Wink.
J'insère rarement de reverb post EQ sauf sur du métal ou autre style de "variété" afin d'élargir un peu la stéréo plus faible.
Un p'tit contrôle dans DIGIcheck (pour sa précision et sa gratuité) et bounce ma poule.
24/44khz = pas besoin de dithering, au revoir. 

Il est difficile d'établir une règle universelle en mastering.
Que-ce soit pour le routing, le traitement, la sonie, la mesure spectrale et stéréo ou encore le DAW utilisé, chacun met son grain de sel.
C'est pas tout les jours que vous recevez des mixages parfaits.

Globalement, comment percevez-vous le mastering musicale d'un point de vue filtrage/dynamique, style artistique,
exportation numérique, support (vinyle, CD, plateform numérique)?
Appliquez vous un traitement analogique (lampes/transistors) ou émulations numériques? pourquoi ?


_________________
http://soundcloud.com/side-key
avatar
Eatman
Ingénieux insomniaque
Ingénieux insomniaque

Partage : 710

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utiliser un DAW comme outil de MASTERING

Message par guaige le Lun 17 Juin 2013, 21:43

+1 Pour Madees

Si ont me donne un mix avec des erreurs irrattrapables, je préviens le client en lui expliquant gentiment. Soit je refais le mix, soit il fait refaire le mix, soit il n'est pas content et il se débrouille sans moi. J'utilise pratiquement jamais de stems. Si on me le demande j'accepte, mais je pense que si un mixage comporte des erreurs de niveau c'est qu'il y en a sur d'autres aspects que la méthode stems n'arrangera pas. Selon moi ça permet juste à un mixeur débutant voir mauvais voir au pote du chanteur qui s'y connais un peu de sortir en bout de chaîne quelque chose de "potable" sans passer par la case mixage professionnel.
avatar
guaige
Ingénieux sur qui on peut compter
Ingénieux sur qui on peut compter

Partage : 524

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utiliser un DAW comme outil de MASTERING

Message par Gizel_kerozen le Lun 17 Juin 2013, 21:48

tout a fait d'accord .

_________________
La Presta:
ALTERNATIVE LIVE

Le studio :
DEVEN PROD STUDIO

Le mastering :
OLIVIER PLANCHARD
avatar
Gizel_kerozen
Ingénieux de passage
Ingénieux de passage

Partage : 60

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utiliser un DAW comme outil de MASTERING

Message par Geoff Emerick de Fake le Mer 19 Juin 2013, 11:53

D'après tout ce que j'ai pu lire d'interviews d'ingé-son, les stems, c'est un moyen de rajouter une couche de dépenses à infliger à une prod, face à la raréfaction du travail.
Donc, quelques mecs, avec la complicité des éditeurs de DAW et plug-ins, ont créé une étape intermédiaire entre le mix et le mastering.
Le mastering CD, qui était pendant une vingtaine d'années une chasse gardée (coût du matos, batterie de Sony 1630, logiciel de la NASA, décryptage du p'tit livre rouge, opacité des presseurs, etc), s'est tout à coup simplifié au début des années 2000, et maintenant n'importe qui peut générer un CD conforme ou même un DDP dans sa cuisine en bouffant des frites, donc toute cette catégorie socio-professionnelle s'est trouvée menacée.
A partir du moment où la complexité de l'authoring (la partie bureaucratie du mastering) était résolue, ils ont ajouté une notion de "magie" avec toutes ces notions foireuses de "glue" et des compressions de 0.2dB et des EQ de pharmacien (ou le contraire), le tout se retrouvant de toute façon assommé par un limiteur marteau-pilon.
Je n'ai encore jamais été sollicité pour faire un mastering à partir de stems, mais si çà m'arrivait, je dirais au mec: "fais moi un mix d'abord, et c'est cela que je masteriserai". Je ne veux pas avoir, en plus de la responsabilité du mastering, celle du mix. Sauf si on me paie pour çà, auquel cas je ferai le mix, PUIS je le masteriserai. Non mais!

Geoff Emerick de Fake
Moderateur Global

Partage : 1203

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utiliser un DAW comme outil de MASTERING

Message par Mat_T le Mer 19 Juin 2013, 12:40

Je pense que l'apparition du "mastering par stems" a aussi d'autres origines.
D'abord, comme suggéré plus haut, pas mal de musiciens se sont rendus compte qu'on procédait ainsi en mixage cinéma où on reçoit des stems pour mieux adapter la musique aux contraintes du cinéma (parole au centre, gestion des arrières, etc...) et palier à une méconnaissance assez courante des mixeurs musique concernant le 5.1.
Ensuite, j'ai l'impression que c'est très lié à l'explosion des "home studios" et autres "project studios", pas toujours équipés idéalement en terme d'écoute et d'acoustique. Du coup, les musiciens-mixeurs pensent préférable de fournir des éléments séparés pour mieux rattraper leurs éventuels erreurs de jugement au mix...

_________________
Brotools, ressources, trucs et astuces pour l'utilisateur Pro Tools

Site pro
avatar
Mat_T
Ingénieux sur qui on peut compter
Ingénieux sur qui on peut compter

Partage : 394

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utiliser un DAW comme outil de MASTERING

Message par Geoff Emerick de Fake le Mer 19 Juin 2013, 13:36

D'accord avec ton second pt de vue; les mecs pas très assurés préfèrent déléguer une partie de la responsabilité du mix.
Par contre, la perméation des stems du cinéma vers la musique, si elle est probablement sociologiquement avérée, n'est pas vraiment justifiable.
En cinéma, tu as 100 piste, 5 ingé-son, chacun chargé de son bout de gras, difficile de justifier la transposition en musique.

Geoff Emerick de Fake
Moderateur Global

Partage : 1203

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utiliser un DAW comme outil de MASTERING

Message par Mat_T le Mer 19 Juin 2013, 15:24

100 pistes, c'est à peu près ça, pour le reste, tu te fais une idée un peu exagérée du mixage cinéma.
Pour info, je mixe régulièrement en audi de ciné et ai mixé du long et c'est plutôt 2 mixeurs maximum avec qqls exceptions à 3 sur les très grosses prods type Besson faites "chez lui" en Normandie (plus gros audi d'Europe).
Sur du film "normal" (petite comédie à la française and co), c'est hélas même de plus en plus un seul mixeur (restrictions budgétaires obligent).

Et je ne parlais pas de transposition mais du fait que nous recevons les musiques en stems, principalement pour retravailler la spacialisation et la dynamique, et que cette méthode est, je pense, arrivé aux oreilles tant de certains ingé son que des musiciens.
Que ça soit justifié ou non n'est pas vraiment mon propos.

_________________
Brotools, ressources, trucs et astuces pour l'utilisateur Pro Tools

Site pro
avatar
Mat_T
Ingénieux sur qui on peut compter
Ingénieux sur qui on peut compter

Partage : 394

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utiliser un DAW comme outil de MASTERING

Message par Geoff Emerick de Fake le Mer 19 Juin 2013, 16:12

Mat_T a écrit:100 pistes, c'est à peu près ça, pour le reste, tu te fais une idée un peu exagérée du mixage cinéma.
Je l'admets, je n'ai aucune connaissance pratique du mix cinéma, tout ce que j'en sais viens de lectures anglo-saxonnes, et à chaque fois, c'est gros moyens. Il est probable qu'il y ait des prods à plus petits moyens, comme ce que tu décris, mais çà ne constitue pas la matière d'articles dans les magazines professionnels.

Geoff Emerick de Fake
Moderateur Global

Partage : 1203

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utiliser un DAW comme outil de MASTERING

Message par Mat_T le Mer 19 Juin 2013, 16:29

Tu as sûrement lu des articles sur les très gros BlockBusters ricains puisque c'est souvent de ça qu'on parle mais ça ne représente probablement que 20-30% des mixages, même aux USA.
Et, quand il y a 4-5 personnes derrière la console, ce sont souvent 3 ingés son et deux monteurs son/sounddesigners.
C'est d'ailleurs le même système en France, en plus petit, puisque le monteur son est là en permanence pendant le mixage, près à intervenir sur son montage mais dans le PT (pas touche à la console).

Mais on s'éloigne du sujet là....

_________________
Brotools, ressources, trucs et astuces pour l'utilisateur Pro Tools

Site pro
avatar
Mat_T
Ingénieux sur qui on peut compter
Ingénieux sur qui on peut compter

Partage : 394

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utiliser un DAW comme outil de MASTERING

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum