Loading
Derniers sujets
» amplification 115xt HIQ
Aujourd'hui à 09:31 par foo727

» {Vide Grenier} Carte son,horloge,clavier midi,surface de contrôle,
Hier à 17:47 par aurel45

» Bien le bonjour de Bretagne
Dim 19 Nov 2017, 16:39 par tonyledj

» je viens de monter un studio . aidez moi svp
Jeu 16 Nov 2017, 15:25 par farooq

» je viens de monter un studio . aidez moi svp
Jeu 16 Nov 2017, 15:22 par farooq

» Routeur Wifi
Lun 13 Nov 2017, 09:46 par Mathieu1245

» console cl5 et 3
Lun 13 Nov 2017, 07:07 par Seb Riou

» problème pour envoyer un signal de logic pro x à chaque piste du mixer analogique behringer MX 3242 X
Dim 12 Nov 2017, 19:16 par cocode

» sommation
Dim 12 Nov 2017, 14:11 par stefchapuis

» Plan de Fréquence
Sam 11 Nov 2017, 19:43 par batt789

» SYNCHRO lavry blue / RME ADI 4 (aes-adat) / RME fireface
Sam 11 Nov 2017, 19:09 par Seb Riou

» Carte son interne ou externe ?
Sam 11 Nov 2017, 10:12 par Seb Riou

» Lemo 3 pts male
Dim 05 Nov 2017, 22:44 par stouv

» copies K7 interface ampli ?
Dim 05 Nov 2017, 19:45 par Seb Riou

» import session data crash
Sam 04 Nov 2017, 19:14 par Halim

» formation L-acoustic
Sam 04 Nov 2017, 19:10 par Halim

» Madees apporte sa pierre
Sam 04 Nov 2017, 13:27 par urbamax

» Micro pour accordéon
Ven 03 Nov 2017, 20:52 par Doudou

» UR4D+ L3 et L3E
Jeu 02 Nov 2017, 21:09 par Chichi

» cablage, multipaires
Jeu 02 Nov 2017, 21:05 par Chichi


Avis pour micros chorale en demi cercle

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par madees le Mer 06 Fév 2013, 22:21

Ton test montre surtout qu'il n'y a très peu de différence dans le bruit de fond, et la linéarité en fréquence à niveau modéré, mais pour se rendre compte des différences les plus flagrantes (et de la qualité d'un préamp), il faut voir comment il se comporte au bord du rouge
Un beta58 et un chanteur qui passe du chuchotement au cri par exemple ? Passer d'un pianissimo de soliste à un tutti en forte ?

Bon, si on continue, il va falloir splitter le sujet... Wink

_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
avatar
madees
Co Adminateur

Partage : 3626

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par whereismymind le Mer 06 Fév 2013, 22:36

And so there is the message to take away: When used simply to raise the output of a microphone to line level -- without being deliberately overdriven for effect, and when used within their intended gain structure and headroom design limits -- the audible differences between modern preamps are vanishingly small -- regardless of price, topology, or active devices.

C'est vrai que dans la citation de Hugh Robjohns ci-dessus, on parle de niveau moyen. Après si le préamp en prend plein la tête, c'est peut être autre chose. Mais ce quelque chose (dans l'exemple de Didier) a intérêt d'être énorme vu la différence de prix des 2 préamps comparés !

_________________
En studio de répétition:
- Bonjour y’a un problème, le retour n’est pas accordé !
- Comment ça ?
- Bah quand je chante c’est pas la bonne note qui sort !

http://mozart-fucker.tumblr.com/
avatar
whereismymind
Ingénieux trés motivé
Ingénieux trés motivé

Partage : 184

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par sylvaindenis le Mer 06 Fév 2013, 22:59

Bah moi je kiffe mes Prism :-)

_________________
Sylvain Denis
Sound Engineer
www.syde.fr
avatar
sylvaindenis
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Partage : 329

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par didier.brest le Mer 06 Fév 2013, 23:08

madees a écrit:Ton test montre surtout qu'il n'y a très peu de différence dans le bruit de fond, et la linéarité en fréquence à niveau modéré, mais pour se rendre compte des différences les plus flagrantes (et de la qualité d'un préamp), il faut voir comment il se comporte au bord du rouge
Un beta58 et un chanteur qui passe du chuchotement au cri par exemple ? Passer d'un pianissimo de soliste à un tutti en forte ?

Bon, si on continue, il va falloir splitter le sujet... Wink

Oui car en musique chorale (sujet du fil), et en musique classique, en général on ne fait pas saturer les préamplis intentionnellement pour avoir de la distorsion dans les forti. Surtout en concert où on se réserve une marge de sécurité d'une dizaine de dB pour ne pas risquer la saturation numérique sur un forte plus fort que prévu, saturation qui est rarement agréable aux oreilles, ce qui fait un niveau maxi en sortie de préampli et en entrée de convertisseur autour de 10 dBu pour la plupart des convertisseurs, soit pas de quoi sortir de la plage de linéarité d'un préampli. Le bruit du convertisseur est ainsi encore à une centaine de dB en-dessous du niveau maxi attendu, ce qui laisse une dynamique bien supérieure à celle qu'on aura en final, limitée par d'autres sources de bruit (bruit ambiant pour un concert public, bruit des micros).
Toufman a écrit: Du coup je pense que la première question n'est vraiment pas quel modèle de micro, ça yen a des bons et on les connais, la question est quelle disposition microphonique et quels micro par rapport à cette disposition!
+ 1 .
avatar
didier.brest
Ingénieux trés motivé
Ingénieux trés motivé

Partage : 127

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par sylvaindenis le Jeu 07 Fév 2013, 07:28

Je laisse toujours 2 ou 3 dB de marge (en tenant compte du fff surprise), pas plus, j aime bien voir mes vu mètres orange très foncé limite rouge dans les fff, et comme ça j ai pas à booster le master pour avoir du -0,1 dB au moment le plus fort de l œuvre.

_________________
Sylvain Denis
Sound Engineer
www.syde.fr
avatar
sylvaindenis
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Partage : 329

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par Toufman le Jeu 07 Fév 2013, 13:36

Pour la discussion sur les préamp, voici un mémoire de fin d'étude d'un collègue une promo au dessus de moi qui étudie justement les différences de qualité entre pré-amplis haut, moyen et bas de gamme de manière perceptive et objectives (mesures). Voici le lien pour ceux que ça intéresse : Mémoire Henri Darmancourt

_________________
avatar
Toufman
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Partage : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par Toufman le Jeu 07 Fév 2013, 13:42

Voici juste la conclusion pour ceux qui n'auraient pas le temps de tout lire! A préciser que les tests perceptifs ont tous étés réalisés sur un public avertis (ingé son ou élève de l'ENS Louis Lumière)

Après avoir observé un manque d'études sur la qualité mesurée et perçue d'un
préamplificateur audio, nous avons mené deux fronts d'études : des mesures objectives
d'une part et des enregistrements accompagnés de tests perceptifs d'autre part.
L'expérience menée auprès d'auditeurs avertis dans le cas des écoutes comparatives
nous a permis de mettre en évidence le fait que, dans les conditions de notre étude, les
différences perçues étaient extrêmes subtiles voir inexistantes. Les conclusions théoriques
ou le prix des appareils ne donnants pas d'indice sur la réelle qualité des préamplificateurs.
Du coup, les paramètres de choix de tel ou tel dispositif sortiraient du cadre de ce mémoire
et nécessiteraient l'expérience d'utilisateurs sur le terrain dans le cadre d'une utilisation
intensive : ergonomie, facilité de réglage, fiabilité du préamplificateur, poids, solidité et
longévité… D'autres aspects tout à fait indépendants de l'étage de préamplification peuvent
aussi entrer en jeu dans le choix du préamplificateur : si celui-ci permet d'alimenter des
microphones en 130V (Millennia), s'il inclut un étage d'équalisation (Neve, Avalon) ou de
compression (Avalon).
En discutant avec les ingénieurs du son de chez HAL, à la suite de tous ces tests sur
les préamplificateurs, une hypothèse commence à se dessiner : il semblerait que plus on
avance dans la chaîne audio, moins le matériel à d'importance. Le studio de prise de son, le
choix et le placement du microphone (sans parler de la qualité du musicien et de son
instrument) auront une incidence bien plus importante que le préamplificateur ou le
convertisseur analogique-numérique. De même, ces derniers ne n'auront que peu
d'influence sur la qualité d'écoute face aux performances acoustiques des enceintes et de la
cabine de mixage dans laquelle l'auditeur est placé.
Les tests perceptifs avaient trois objectifs: savoir si l'on faisait des différences entre
les préamplificateurs, si des préférences ressortaient des écoutes, et s'il était possible de
qualifier et quantifier ces différences. Malheureusement, à l'issue de ces tests, seul le
premier objectif a été atteint. Toutefois, à la fin de ce mémoire, nous avons proposé des
améliorations à notre protocole au cas où si quelqu'un souhaiterait approfondir ces
recherches par la suite.
Si la qualité du matériel audio utilisé dans un enregistrement a certainement son
importance, l'évidence de toute recherche dans le domaine mène à la même conclusion :
dans le cadre d'un projet audio une bonne oreille, un savoir faire accru, une intelligence
acoustique, musicale et une motivation sans faille primeront toujours sur le matériel. Sans
parler du côté relationnel nécessaire pour la mise en confiance des interprètes que l'on
enregistre car si la matière première est absente (la créativité et la qualité d'exécution), il
nous sera impossible de la rattraper – même avec toute la technologie du monde !

_________________
avatar
Toufman
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Partage : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par didier.brest le Jeu 07 Fév 2013, 13:53

L'expérience menée auprès d'auditeurs avertis dans le cas des écoutes comparatives nous a permis de mettre en évidence le fait que, dans les conditions de notre étude, les différences perçues étaient extrêmes subtiles voir inexistantes.
CQFD. Very Happy
Ce mémoire parle aussi dans son introduction d'un test similaire mené par HAL Audio, qui avait abouti à la même conclusion.
avatar
didier.brest
Ingénieux trés motivé
Ingénieux trés motivé

Partage : 127

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par Toufman le Jeu 07 Fév 2013, 14:15

Après, faisons quand même attention, il y a bien écrit
dans les conditions de notre étude
! Bien évidemment les différences existent, mais dans le cas où l'on travaille avec un niveau relativement prévisible et un gain bien choisis en conséquence, à priori, très peu de différences entre les préamps.
Maintenant si on sous ou sur module, on risque de voir apparaître plus clairement les différences.
D'autre pars comme le disait Madees, on pourra plus facilement entrendre les différences entre préamp également lorsqu'on enregistre une source ayant un grand facteur de crête (gros écarts entre niveau max et niveau moyen) avec donc énormément de dynamique... Encore que dans les tests présents, il y avait une voix style opéra passant d'un piano à un forte et même si on arrivait un peu mieux à discriminer les différents préamps, les nuances restaient faible et seraient devenu inaudible une fois dans un mix par exemple....

_________________
avatar
Toufman
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Partage : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par Geoff Emerick de Fake le Jeu 07 Fév 2013, 14:41

fievet.s a écrit: En fait, la seule solution viable consiste à avoir de très bon micros
çà, c'est une évidence. D'ailleurs, c'est le sujet même de ce thread...
, mais aussi de très bon pré-ampli.
C'est aussi une évidence, de même que tout le reste de la chaîne électroacoustique. Reste à définir ce qu'est un "très bon pré-ampli". Il est clair que des préamplis qualifiés par beaucoup de "très bons", par exemple Neve 1073, API 312, Helios 69, sont inadéquats, car trop typés - ce sont leurs défauts qui font leurs qualités. Je crois que personne sur ce forum, et en particulier l'OP, n'aura l'idée de mettre ce genre de préamp dans ce genre de config.

J'utilise des capsules cardio shoeps ccm4 et couple ortf schoeps mstc6
C'est clair que le syndrome ORTF est encore très prégnant en France! Je ne dis pas que ce ne sont pas de bons micros, mais il existe d'autres marques qui proposent des services équivalents, parfois pour moins cher. Je ne parle pas d'utiliser des SDC à 100 Z'euros, mais il y a de remarquables micros chez DPA, Sennheiser, Neumann, qui méritent tout autant notre attention.
Pour ta config en enregistrement, je peux te garantir qu'un seul couple ORTF SCHOEPS mstc6 avec deux bons pré-ampli te donnera entière satisfaction. (même suspendu à trois, quatre mètres du sol)

Par contre, si tu dois aussi sonoriser, il te faudra des micros type ccm4 schoeps sur pied en proximités. Pour une chorale de 30 à 50 personnes, quatre micros devrait faire l'affaire.
A mon avis, même pour de l'enregistrement, il est bon d'avoir toutes les options possibles. Ce serait dommage de rejeter un enregistrement juste parce qu'un des solistes n'a pas chanté assez fort, ou parce qu'un pupitre est trop enthousiaste, ou parce que les bruits de salle viennent s'inviter inopinément. Bon, il reste à savoir si le budget de l'OP est réellement somptuaire, auquel cas i peut s'éclater avec le kit complet de chez Sch... ou D.A, ou alors si à un moment il faut faire un choix, c'est clair qu'il faut privilégier la paire principale. La performance de bruit est d'une importance capitale. Pour les spot mics, honnêtement, il y a des alternatives nettement moins onéreuses chez Sennheiser (MKH8040), DPA (4015 ou 2011), Neumann (KM140), AKG (C480/61), Audio Technica (AT4021) et d'autres moins répandus. Et là, je n'ai cité que des cardios, mais en fonction de la scènographie, il peut être nécessaire de prendre une autre directivité - p. ex infra cardio si proche et mouvements de chanteurs, ou au contraire hyper cardio voire même canon si éloignement. Attention, je ne dis pas çà pour casser Schoeps, qui a une telle réputation (justifiée) que ce serait perdu d'avance. Je suis simplement l'avocat de 1) l'ouverture d'esprit, 2) l'incitation à aborder le problème par l'angle de l'analyse des objectifs, des ressources et des contraintes, dans une démarche scientifique.
si tu as les pieds qui vont bien, visuellement c'est la classe.
A 650 Z'euros la perche, c'est la moindre des choses Smile

Enfin, ayons une pensée émue pour le système Ambisonic, avec ses deux proposants, Soundfield et CoreSound. Pas très répandu chez nous, il est très présent dans les pays anglo-saxons.


Geoff Emerick de Fake
Moderateur Global

Partage : 1197

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par Geoff Emerick de Fake le Jeu 07 Fév 2013, 14:50

fievet.s a écrit: Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi les studios achètent des consoles SSL ou NEVE ou pourquoi en sonorisation on utilise des XL3, HERITAGE ou pro6 MIDAS ?

Une carte son RME, une mackie ONYX et le tour est joué...
Au risque de passer pour un gros blaireau, je pose quand même la question: t'es sérieux, là?

Geoff Emerick de Fake
Moderateur Global

Partage : 1197

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par Toufman le Jeu 07 Fév 2013, 14:53

C'est clair que le syndrome ORTF est encore très prégnant en France! Je ne dis pas que ce ne sont pas de bons micros, mais il existe d'autres marques qui proposent des services équivalents, parfois pour moins cher.

Juste pour clarifier les choses au cas où, pour être sur que tout le monde parle de la même chose.

ORTF n'est pas une marque! C'est un système de prise de son, utilisant 2 microphones cardioïdes écartés de 17cm et formant un angle physique de 110° (attention l'angle physique ne correspond pas à l'angle de prise de son qui sera lui dans cette configuration à environ 95°)

Schoeps est une marque qui propose un micro spécifique pour la prise de son ORTF comportant 2 capsules déjà espacé et angulés comme précisé ci-dessus. Mais pleins d'autres marques font également ce genre de modèles et il est également possible d'utiliser 2 micro cardioïdes identiques et appairés pour réaliser un couple ORTF. Ce nom ORTF vient bien sûr de l'Office de radiodiffusion télévision française qui a "inventé" et surtout énormément popularisé ce type de prise de son.

_________________
avatar
Toufman
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Partage : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par Geoff Emerick de Fake le Jeu 07 Fév 2013, 15:15

Toufman a écrit:
C'est clair que le syndrome ORTF est encore très prégnant en France! Je ne dis pas que ce ne sont pas de bons micros, mais il existe d'autres marques qui proposent des services équivalents, parfois pour moins cher.

Juste pour clarifier les choses au cas où, pour être sur que tout le monde parle de la même chose.

ORTF n'est pas une marque!
Je crois que tu n'as pas compris mon post. Pour moi, le syndrome ORTF, c'est cet héritage d'une époque où il y avait une connivence (pour ne pas dire une collusion) entre les offices de radiodiffusion nationaux (ORTF, BBC, DRF, ORF...) avec un certain nombre de fabricants, qui reposait sur une relation "win-win" dans laquelle les services techniques définissaient des besoins, les fabricants y répondaient - sans facturer de frais de R&D - et les acheteurs renvoyaient l'ascenseur en passant des commandes sans trop regarder les prix. Un syndrome qui a conduit à établir des rentes de situation pour des boîtes comme Schoeps, Neumann, Schlumberger, Girardin, Elipson, Lie-Belin, etc... Bien que ce fonctionnement ait cessé dans les années 80, le syndrome est toujours actif, car bon nombre d'ex- employés de la Maison de la Radio sont toujours actifs en tant que conseillers auprès de chaînes privées. Il n'y a qu'à regarder des chaînes telles que BFM ou LCP pour s'en convaincre - à noter l'intrus, BFM, qui pour se distinguer, a installé des "têtes-de-mort"! J'ai entendu dire qu'il n'y avait que la carcasse et que dedans, il y avait des CCM, mais c'est sans doute une rumeur calomnieuse.

Geoff Emerick de Fake
Moderateur Global

Partage : 1197

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par Toufman le Jeu 07 Fév 2013, 15:22

Effectivement, tu fais bien de préciser ta pensée car je n'avais pour ma part, absolument pas connaissance de ces pratiques... Et j'ose imaginé ne pas être le seul dans ce cas là... Merci pour cette précision.

Sinon ça serait pas mal de revenir au sujet de départ non?
Quel type de prise de son envisager et par conséquences quels micros choisir...

_________________
avatar
Toufman
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Partage : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par madees le Jeu 07 Fév 2013, 16:29

Geoff Emerick de Fake a écrit:
fievet.s a écrit: Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi les studios achètent des consoles SSL ou NEVE ou pourquoi en sonorisation on utilise des XL3, HERITAGE ou pro6 MIDAS ?

Une carte son RME, une mackie ONYX et le tour est joué...
Au risque de passer pour un gros blaireau, je pose quand même la question: t'es sérieux, là?
Je suppose évidemment que c'est du second degrés...
N'importe qui ayant déjà utilisé les préamps par exemple :
- d'une caméra video, d'une Shure FP33, d'une Sonosax ou M3i (particulièrement critique car alimentés sur batteries)
- d'une console Yamaha 01V ou Mackie et d'une Midas, SPL, Souncraft, etc
- d'une Digi002 et d'une SSL, Neve ou autre RME
etc : pas besoin de faire d'étude pour savoir que la différence est énorme !
Parce que évidemment dans notre métier rares sont les cas où "on travaille avec un niveau relativement prévisible" !
Mais souvent on peut se contenter des meilleurs préamps sur les sources les plus "chaudes", et de plus basiques pour les sources à dynamique plus contrôlée... et il est de plus en plus rare de trouver de "mauvais préamplis", le niveau moyen des préamps étant déjà excellent.


Dernière édition par madees le Jeu 07 Fév 2013, 17:41, édité 1 fois

_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
avatar
madees
Co Adminateur

Partage : 3626

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par Geoff Emerick de Fake le Jeu 07 Fév 2013, 16:33

Toufman a écrit:Effectivement, tu fais bien de préciser ta pensée car je n'avais pour ma part, absolument pas connaissance de ces pratiques... Et j'ose imaginé ne pas être le seul dans ce cas là... Merci pour cette précision.

Sinon ça serait pas mal de revenir au sujet de départ non?
Quel type de prise de son envisager et par conséquences quels micros choisir...
En ce qui concerne les micros, c'est toujours difficile, car chacun y va de son couplet, du genre "rien ne vaut le Chromi de chez Glutzenbaum" ou "le Snafu de chez Ideal-Delafon, c'est de la daube".
Donc, comme tu le suggères, il est bien de revenir aux fondamentaux - c'est pour çà que j'ai écrit: "en fonction de la scènographie, il peut être nécessaire de prendre une autre directivité - p. ex infra cardio si proche et mouvements de chanteurs, ou au contraire hyper cardio voire même canon si éloignement". Le consensus est quand même d'effectuer la prise "principale" avec un couple; reste à déterminer quel couple. Il existe des calculateurs permettant de prévoir (prédire?) le résultat en fonction de la disposition des micros et des caractéristiques du lieu; j'aime bien aussi çà http://voyard.free.fr/textes_audio/pds_stereo.htm et comme je l'ai mentionné précédemment, le système Ambisonic, qui permet d'établir a posteriori le diagramme de capture. Il faut bien garder présent à l'esprit que le choix du couple est aussi dépendant du système de reproduction utilisé, ce qui ne rend pas très simple la décision. Personnellement, j'aurais tendance à favoriser un couple M/S, car on peut toujours récupérer une image centrale irréprochable. Mais attention au choix du micro bidirectionnel, il ne souffre aucune imperfection. Après cela, la disposition des spot mics doit se faire sur des critères artistiques - qu'est-ce qui manque?
Et là, chaque cas a sa réponse, on ne peut pas donner des recettes de cuisine.

Geoff Emerick de Fake
Moderateur Global

Partage : 1197

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par Toufman le Jeu 07 Fév 2013, 17:48

etc : pas besoin de faire d'étude pour savoir que la différence est énorme !

Bah si justement il est utile de faire des études pour s’apercevoir que tout n'est pas aussi tranché! Si tu lis ne serait-ce que les résultats de la partie perception du mémoire que j'ai mis en lien plus haut, on s’aperçoit qu'en comparaison AB sur un grand nombre de sources, il est très dure de distinguer les préamps entre par exemple un focusrite et un millena ! Et ce ne sont pas des sourds qui ont faits les tests, mais des producteurs, ingés son et élèves en études de son. On s’aperçoit qu'en fait là où on arrive le mieux àç reconnaître les préamps en comparaison AB c'est lorsque il s'agit d'une source à montée rapide comme la caisse claire. Alors le temps de monté des préamps fait sans doute la différence...

Dans les exemples que tu site Madees, notre impression est souvent faussée par le fait qu'on écoute pas juste le préampli, par exemple dans le cas de la 01v tu n'entends pas juste la mauvaise qualité des préamps mais aussi celle de la conversion N/A et A/N . D'ailleurs on obtient une différence assez saisissante en ajoutant une horloge externe à ces consoles!

Parce que évidemment dans notre métier rares sont les cas où "on travaille avec un niveau relativement prévisible" !

Ma fois, personnellement je travaille dans la sono, et en général les niveaux sont prévisibles, les balances sont là pour ça. Souvent le niveau concert est un peu plus fort que le niveau balance parceque les musiciens donnent plus, mais on le sait et ça ne demande pas non plus de prendre une marge folle... Donc perso j'arrive quand même à ne pas trop toucher à mes gains et à obtenir un rapport signal sur bruit tout à fait correct...

Personnellement, j'aurais tendance à favoriser un couple M/S, car on peut toujours récupérer une image centrale irréprochable.

Tout à fait d'accord sur le fait que le MS est cool pour la compatibilité mono/stéréo c'est d'ailleurs pour ça qu'il est si utiliser en reportage télé/cinéma etc. Ceci dis le MS a vraiment une image stéréo qui souffre de grosses distorsions de plan et de latéralisation. Ce qui m'amène à ne pas le recomander pour ce type d'application.

Personnellement j'imagine plus un système avec comme base un couple AB. Mais pour en dire plus il faudrait savoir les dimensions de la pièce, connaître un peu son acoustique et savoir tes contraintes. Peux tu rajouter des appoints par pupitres? Bref autant d'éléments sans lesquels faire une réponse est assez hasardeux... Et comme le disait madees dans un autre post sur la prise de son de cajon, il n'y a pas de solutions toute faites, il faut essayer, tatoner et écouter!

Enfin pour conclure sur les préamps, oui il te faudra de bons préamps en rapport à ton utilisation, de la même manière qu'il en faudra pas négliger la qualité des câbles etc. La chaîne audio se doit d'être cohérente et le résultat final sera toujours au niveau de l'élément le moins bon de la chaine! Après ça ne veut pas dire que tu ais besoin d'acquérir un préampli à 3000€...

_________________
avatar
Toufman
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Partage : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par Geoff Emerick de Fake le Jeu 07 Fév 2013, 18:23

Toufman a écrit: On s’aperçoit qu'en fait là où on arrive le mieux àç reconnaître les préamps en comparaison AB c'est lorsque il s'agit d'une source à montée rapide comme la caisse claire. Alors le temps de monté des préamps fait sans doute la différence...
Je pense que tu utilises la locution "sans doute" dans le sens de "peut-être". S'il est vrai que les sons percussifs permettent de détecter des différences de comportement, il est loin d'être prouvé que le temps de montée soit le paramètre discriminant. La façon dont ce temps de montée est géré est beaucoup plus importante que le temps lui-même.
D'ailleurs on obtient une différence assez saisissante en ajoutant une horloge externe à ces consoles!
Ce sujet fait l'objet d'un vaste débat; en tout état de cause, il n'est pas prouvé que ce que certains perçoivent comme "meilleur" le soit vraiment lorsqu'on fait une évaluation objective (au sens métrologique).
Ma fois, personnellement je travaille dans la sono, et en général les niveaux sont prévisibles, les balances sont là pour ça.
Et tu la connais, celle de l'invité surprise qui joue du sax dans le micro de la choriste? Very Happy
le MS a vraiment une image stéréo qui souffre de grosses distorsions de plan et de latéralisation.
C'est le cas de tous les couples. Il y a toujours une configuration de scèno ou de repro qui ne marche pas avec tel ou tel type de couple...

Geoff Emerick de Fake
Moderateur Global

Partage : 1197

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par Toufman le Jeu 07 Fév 2013, 18:45

Oui, pour le temps de monté il s'agit uniquement d'une supposition. Ca reste à prouver.

Pour ce qui est de la perception vs la mesure, je suis d'accord. Je voulait jsute préciser que faire la comparaison de préamps dans le cas par exemple d'une console, est difficile car ce qu'on entend ne dépend pas que du préamp, et je le prouvait avec l'exemple de l'horloge. Après, même si je suis convaincu que l'horloge d'une Rosendhal est meilleure que celle en interne de la 01v au sens "métrologique" du terme, je n'ai effectivement rien pour le prouver. Dans tous les cas ça ne me gêne pas trop car en l’occurrence ce qui m'importe c'est que quand le la branche sur une 01v ou même une DM2000, mes oreilles m'en remercies, et c'est bien ce qui compte au final...

Pour ce qui est enfin du MS et des couples en général, il ont tous des avantages et inconvénient on est d'accord, l'avantage incontestable du MS est sa compatibilité mono. Par contre les distordions de plan (moindres) et de latéralisation (énormes!) qu'il présente sont grandes ! Et un couple AB ou un ORTF par exemple seront bien moins sensibles à ces problèmes. C'est pour ça que personnellement je ne prendrait pas parti pour un MS dans cette configuration... Le risque est d'avoir tout le choeur très au centre et uniquement la réverbération de la pièce sur les côtés. Pas top comme image stéréo...

_________________
avatar
Toufman
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Partage : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par madees le Jeu 07 Fév 2013, 21:27

C'est le cas de tous les couples. Il y a toujours une configuration de scèno ou de repro qui ne marche pas avec tel ou tel type de couple...
Ca doit être un peu pour ça qu'il y en a plusieurs types... Effectivement il faudrait avoir une idée de la distance donc de l'angle de prise de son pour trancher.

Toufman, j'ai du mal a croire que tu n'ai pas eu l'occasion de faire la différence entre un préamp de DAP1 et le même mag utilisé derrière une M3i ou une sonosax, même avec le signal le plus enregistré: la voix humaine.
Par contre, pour revenir au sujet, je suis tout a fait d'accord que pour un couple distant en prise de son classique (donc un facteur de crête assez faible) il faut juste avoir un préamp neutre, pas trop bruyant, et un focusrite doit bien faire l'affaire.

je suis convaincu que l'horloge d'une Rosendhal est meilleure que celle en interne de la 01v au sens "métrologique" du terme, je n'ai effectivement rien pour le prouver.
Bah normalement quand c'est métrologique c'est facile à prouver non ? Il a été prouvé que l'horloge était toujours pire lorsqu'elle venait de l'extérieur que lorsqu'elle prenait sa source en interne de l'appareil.
Cf http://www.ingenieuxduson.net/t1024p15-antelope-word-clock


_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
avatar
madees
Co Adminateur

Partage : 3626

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par Toufman le Jeu 07 Fév 2013, 22:03

Toufman, j'ai du mal a croire que tu n'ai pas eu l'occasion de faire la différence entre un préamp de DAP1 et le même mag utilisé derrière une M3i ou une sonosax, même avec le signal le plus enregistré: la voix humaine.

Bien entendu j'ai pu apprécier la différence, je n'ai jamais prétendu qu'il n'y a pas de bons et de mauvais préamplis! Ceux du DAP1 que tu cite sont assez horribles...

Je dis juste qu'à partir d'un certain niveau de qualité du préampli, la différence que tu obtiendra avec un autre préampli 2500€ plus cher ne sera pas forcément audible!

Que ce soit bien clair, je ne suis pas en train de te dire que si tu prends un préamp berhinger et que tu le compare à un millenia tu n'entendra pas de différence! En revanche je dis qu'à partir d'un certain niveau de qualité de préamp la différence avec des préamps très haut de gamme n'est pas toujorus audible loin de là(et j'ne suis pas le seul, de nombreuses études, ayant étés posté par moi même et d'autres personnes plus haut dans le topic disent la même chose!). Et pour obtenir cette qualité de préamp, pas besoin d'avoir forcément quelque chose de très cher. D'ailleurs les échelles de prix sont loin d'être en accord avec les échelles de "qualité perçues".

Il a été prouvé que l'horloge était toujours pire lorsqu'elle venait de l'extérieur que lorsqu'elle prenait sa source en interne de l'appareil.
Je ne vois pas d'où te viens cette conviction, toi qui prône une démarche scientifique plus haut ?
Cf http://www.ingenieuxduson.net/t1024p15-antelope-word-clock

Il est prouvé qu'une horloge externe est toujours pire qu'une interne???? J'aimerai bien avoir les preuves à l'appui pour le coup!
Malheureusement ton lien renvoi vers un topic qui renvoie lui même vers un autre qui n'est plus accessible.

Et oui j'avoue ne pas avoir ressenti le besoin d'une démarche scientifique pour dire que l'horloge d'une rosendahl était meilleure que celle embarquée dans une Yam, c'est surement un tord. Il me semblait que c'était une évidence. Je précise quand même que j'ai eu l'occasion de faire le test, sur système de sono, un cd joué qui rentrait en analog dans une DM2000 avec et sans Rosendahl au cul, et je crois que c'est ce jour là que j'ai vraiment pris conscience de l'importance de l'horloge tellement le résultat était saisissant. Je m'attendais à une différence minime, ce n'était pas le cas...

Bref tes propos sur l'horloge m'étonnent. Ca voudrait dire si on pousse ta phrase à bout, que même une horloge de merde donnera de meilleurs résultats qu'une super horloge du moment où elle est interne? Cela m'étonne.... Peut-être ai-je mal compris tes propos...

_________________
avatar
Toufman
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Partage : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par madees le Jeu 07 Fév 2013, 22:26


_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
avatar
madees
Co Adminateur

Partage : 3626

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par didier.brest le Jeu 07 Fév 2013, 23:13

Toufman a écrit:Que ce soit bien clair, je ne suis pas en train de te dire que si tu prends un préamp berhinger et que tu le compare à un millenia tu n'entendra pas de différence!

Non forcément entre un Behringer Ultragain 100 à 35 € et un Millenia HV-35 à 765 €, on est en droit d'attendre une différence conséquente. Cool
Je n'ai pas trouvé le Millenia, mais son concurrent direct de chez Grace (le débat Millenia vs. Grace est un grand classique quand il s'agit d'enregistrement de musique ... classique), le Grace M501 à 639 €, dans un test sur guitare l'opposant au Behringer :

préampli A
préampli B

Facile, hein ? Wink

avatar
didier.brest
Ingénieux trés motivé
Ingénieux trés motivé

Partage : 127

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par Eatman le Ven 08 Fév 2013, 01:10

A = Behringer
Totalement au pif.
je trouve aucune différence entre les deux MP3.

m'enfin pour testez un préamp, le MP3 c'est tendu.
Un WAV 32/96 minimum.

Il envoie du LOL ce topik
avatar
Eatman
Ingénieux insomniaque
Ingénieux insomniaque

Partage : 709

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par guaige le Ven 08 Fév 2013, 16:08

Mon avis est que si je devais comparer un préamp haut de game avec un autre, je prendrai une situation extreme, par exemple une prise d'ambiance dans une grande salle et un faible niveau acoustique. En suite il me faudrait une chaine audio haut de gamme par exemple DPA 4006tl,cablage irréprochable,préamp , ADA lavry, écoute PSI, acoustique irréprochable aussi. Ensuite je ferai ma prise de son avec pour chaque préamp son réglage, sans me soucier des différences de niveau pour le moment, mais plutot de la qualité d'écoute au niveau le plus fort possible en entrés de convertisseur selon les capacité de chaque préamp et en évitant le clip numérique bien sur. Je mettrais à niveau égale qu'à la fin sur mon daw pour l'écoute comparative. Je pense que dans ces conditions un Behringer peut aller très vite se coucher.
avatar
guaige
Ingénieux sur qui on peut compter
Ingénieux sur qui on peut compter

Partage : 524

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis pour micros chorale en demi cercle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum