Loading
Derniers sujets
» Formation Haliotis
Mer 20 Sep 2017, 10:05 par Microw

» AIDE POUR FORMATION
Mar 19 Sep 2017, 16:16 par Evans131095

» AIDE POUR FORMATION
Mar 19 Sep 2017, 16:04 par Evans131095

» carte dante sur PM5D-RH
Jeu 14 Sep 2017, 16:38 par foo727

» Changer de micro en live
Jeu 14 Sep 2017, 16:23 par Bakared

» formations shure
Lun 11 Sep 2017, 20:55 par Sharktooth

» Aide pour achat d'une sono
Sam 09 Sep 2017, 09:00 par Doms

» processeur de diffusion
Ven 08 Sep 2017, 15:26 par twann

» Dante & Mac
Mar 05 Sep 2017, 22:36 par ramponeau

» Amplificateur pour 6 enceintes Bose 591
Jeu 31 Aoû 2017, 04:50 par christian.favre123

» Mixage documentaire pour télévision et cinéma
Sam 26 Aoû 2017, 21:08 par Sharktooth

» Quel système de patch pour le live ?
Sam 26 Aoû 2017, 12:59 par Fish

» MIDAS M32 face retour avec DL 251
Jeu 24 Aoû 2017, 04:28 par sebcormo

» si expression et iPad
Mar 22 Aoû 2017, 21:10 par zapgroove

» Nouveau venu du 33
Mar 22 Aoû 2017, 11:47 par jcdignan

» LA NETWORK 2.3.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0 ......etc
Mer 09 Aoû 2017, 23:42 par Sharktooth

» cherche ampli pour mes enceintes 100v !!!
Mer 09 Aoû 2017, 23:33 par vince972

» Sync hardware synth sur le jeu du batteur
Mar 08 Aoû 2017, 18:05 par madees

» sonorisation du salon et ligne 100V
Mar 08 Aoû 2017, 16:19 par madees

» 73 en ligne
Sam 05 Aoû 2017, 20:15 par cdm98


Apogee Rosetta 200, le test.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Apogee Rosetta 200, le test.

Message par mister o le Ven 06 Mar 2009, 05:22

Bonsoir à tous,

Je reviens juste d'un petit test qui met le sourire au lèvre, celui de l'horloge et des convertisseurs de ma Rosetta 200:

Et malgré l'heure, je tiens a vous en faire profiter.
Rdv prévu avec Cancel N du label http://www.travellingmusic.net/ au TravellingStudio. ( je lui fait un peut de pub au passage mais il le mérite ).
Merci Nico pour ton accueil.
Donc le but de la manœuvre était, dans un premier temps, de tester l'horloge Apogee.
Pour ce faire nous avons donc branché la sortie SPDIF de la Rosetta sur une 888 Digidesign.
Car bien sur, on ne peut pas se servir du World Clock, car malgré la présence de BNC sur les 888 et autre, Digidesign, une fois de plus, utilise un format propriétaire qu'ils appellent superclock...
On ne sera jamais réellement ce qu'elle a de si "super," mais en tout cas il faut (acheter Evil or Very Mad ) une interface USD Digidesign, qui converti notre bon vieux Worldclock des familles en superclock, et vu qu'on en n'a pas, et qu'un tick numérique d'horloge, qu'il passe par un câble SPDIF ou un cordon Worldclock, reste ce qu'il est... Allons a l'économie de produit Digidesign quand on peut.
Bref, on a quand même essayer le wordclok, pour le fun, pas de surprise, la 888 et la 882 ne savent plus ou elle habites
Après ça on a donc écouté plusieurs pistes, en solo, les une après les autres, puis tout un mix, et on a aussi importé des pistes de CD du commerce en changent régulièrement la synchro de Protools de internal à SPDIF.
Et bien le verdict: une bonne horloge, ça change tout! C'est incroyable, on a même carrément l'impression que ce n'est pas la même prise que l'on écoute, ni le même mix.
C'est plus clair, plus précis, le spectre est plus riche, on gagne en dynamique, la stéréo et beaucoup mieux défini... Bref, même ma grand mère, qui ne comprend rien du tout de ce qu'est mon métier, entendrai la différence, ce n'est pas qu'une vague impression de: "ha oui, peut-être, c'est un peut mieux", ça saute au oreilles.

Deuxième étape: convertisseurs, Rosetta vs 888.
Pour la comparaison, on ne s'occupe bien sur plus de l'horloge, la Rosetta reste maitre dans tout ce qui suit.
On a branché un SM58 dans un 610 Universal audio, une prise avec la Rosetta et une autre avec la 888. Même chose avec une Korg Électribe, pour un kik, à la place du 58 en entrée instrument du 610.
Et bien la Rosetta gagne encore haut la main, c'est juste beaucoup plus définis, riche...

Voilà, pour cette fois, c'est tout ce que l'on a eu le temps de tester sur ce petit bijoux. La prochaine fois, si j'ai un peut de temps et les moyens je testerait surement le CODA, uniquement présent sur cette machine, qui est un protocole de convention en fréquence. D'après Apogee, 8 album sur 10 sortis au USA y ont droit...
Pour ce qui est de l'UV22 et du Softlimit, ce sont deux classique de la marque qui ont déjà bien fait leur preuves.

Pour conclure, le prochain investissement du TravellingStudio sera une Rosetta 200, j'avais déjà converti Nico au BM5A. Et de Deux!
( J'avoue que lui aussi m'a déjà convaincu plus d'une fois dans ces choix)
En attendant je lui prête la mienne, qu'il n'utilisera qu'après la fin des mix de l'album en cour, car sinon on a peur que le tout manque d'homogénéité.
Le Travelling studio:


Ça méritait quand même une petite illustration, non? afro

Ps: tout ses tests ont été réalisé en 24 bits, 44,1Khz.

Mise à jour du test :


Nico a eu la bonne idée de connecter par SPDIF, les multieffets M-ONE et MPX1 avec la Rosetta pour voir l'impact sur le son des machines avec une clock de bonne qualité.
Chaine: Rosetta SPDIF out>Digi888 SPDIF in>888 SPDIF out>M-ONE SPDIF in>M-ONE SPDIF out>MPX1 SPDIF IN
Tout en conservant le fonctionnement initial de sa config, a savoir, en utilisant les entrées sorties analogiques de ses périfs.
Mais en les synchronisant en digital, sur ce même SPDIF.

Et une fois de plus, pas de mauvaises surprises, mais que la suite logique de nos premier constats.
La qualité des effets s'affine dans tout le spectre, c'est plus naturel, large et précis.
Bref, on est fan!




Dernière édition par mister o le Dim 08 Mar 2009, 17:48, édité 2 fois

_________________
"Dans le son, les règles sont là pour être transgressées. Votre oreille est seule juge et le bon goût votre avocat"
avatar
mister o
Moderateur Global

Partage : 2380

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apogee Rosetta 200, le test.

Message par papa John le Ven 06 Mar 2009, 06:36

Merci à toi...J aime les post illustrés

_________________
un homme n est pas bon a tout mais il n est jamais propre à rien

avatar
papa John
Adminateur en chef

Partage : 7653

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apogee Rosetta 200, le test.

Message par Ugo le Ven 06 Mar 2009, 19:28

Sympa mister O !
Je me suis toujours posé la question mais je n'ai jamais eu l'occasion de faire ces tests.
Après, il reste le fait que ton oreille n'est pas celle de tout le monde et qu'elle est surement mieux affuté que la mienne ^^

J'aurais bien aimé écouter ça moi aussi Sad

Ugo
Ingénieux sur qui on peut compter
Ingénieux sur qui on peut compter

Partage : 390

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apogee Rosetta 200, le test.

Message par Benj le Ven 06 Mar 2009, 20:01

J'ai eu l'occasion de discuter de différences entres les horloges avec Franck, un ingé de chez potard Hurlant, qui est passionné par ce domaines, et qui lui aussi fait de nombreux test d'horloges différentes.
Le monsieur m'a fait écouter les différences avec horloge et sans (horloge interne de la console) avec une PM5D et rien que de changer lhorloge de la console par une externe change la qualité sonore : une image stéréo plus large, plus de présence dans la voix....assez bluffant.

PS: je tenterais de contacter le monsieur pour qu'il nous fasse part de son expérience dans le domaine.

Benj
Membre du Collectif

Partage : 76

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apogee Rosetta 200, le test.

Message par mister o le Sam 07 Mar 2009, 12:51

Ça serait super Benj, multiplier les avis, c'est toujours mieux pour ce faire son propre avis...
avatar
mister o
Moderateur Global

Partage : 2380

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apogee Rosetta 200, le test.

Message par canceln le Lun 25 Mai 2009, 20:53

Bon effectivement,

depuis les essais au studio, je me suis procurrer une rosetta ancienne version, et le gain géneral sur le son est indeniable.
Je ne peux plus me passer de synchroniser tout mes appreil numérique avec la bete.

Comme quoi une bonne horlaoge regle bcp de chose, avant la rosetta, je voulait acheter une super horloge dont le prix reste corect :
la antelope isochrome ocx pour 1200 dollars
le lien :
http://www.antelopeaudio.com/en/products_iso_ocx.html

Mais bon en plus avec la rosetta j'ai deux consertisseurs pour moins de 600 euros.
avatar
canceln
Commence à être accroc
Commence à être accroc

Partage : 106

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apogee Rosetta 200, le test.

Message par papa John le Lun 25 Mai 2009, 21:01

Voilà un sujet completement lié au "studio et au live" ce qui me ravi!!!
Il n y a effectivement pas photo...Aujourd hui la plupart des consoles numeriques "pour le live" ont de très bon convertisseurs,de très bon algorithme d'effet (dynamique ou / et temporel) mais elles ont quasi toutes des horloges internes de merde ...C'est la ou je rejoint Canceln quand il dit je synchronise tout.....
Et bien moi je prends une bonne horloge et je la donne en premier lieu à la pile de mon mix:ma console!
Il m est même arrivé de synchroniser ma console(PM5) sur la M6000 et c'etait déjà mieux alors no comment avec une bigben!!

_________________
un homme n est pas bon a tout mais il n est jamais propre à rien

avatar
papa John
Adminateur en chef

Partage : 7653

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apogee Rosetta 200, le test.

Message par madees le Sam 30 Mai 2009, 22:42

Bravo mister o pour cette expérience partagée !

Néanmoins il manque pour bien comprendre et tirer des conclusions de ces essais quelques précisions :
Comment se fait le monitoring ? Qui est le convertisseur D-A ?
Car une bonne horloge est faites pour avoir de bonnes liaisons numériques, et comme tu dis avoir écouté des mixs, et import CD, la seule chaine que tu testes est la conversion D-A du monitoring... Dans ce cas les bénéfices seraient perdus en écoutant sur un autre convertisseur (en sortant du studio) ! Ceci dit un bon monitoring est important quoi qu'il en soit !

Autre chose qui m'étonne, tu dis tester au début la qualité de la wordclock, or tu ne l'utilises pas ! (si j'ai bien compris, tu utilises la sortie SPDIF, donc la PLL de l'entrée SPDIF de la 888 comme source d'horloge... crap)
De plus, le Rosetta 200 n'est pas à proprement parler une horloge, mais un convertisseur AD-DA (très bon par ailleurs, notamment en monitoring ou mastering).

L'intérêt d'une horloge est de distribuer à tous les appareils inter connectés en audio numérique une source unique leur permettant de fonctionner d'une manière synchrone.
Ceci permet d'éviter l'usage de PLLs, qui sont les éléments réellement difficiles à fabriquer (beaucoup d'évolutions ceci dit depuis les début du numérique), par exemple un big ben à une PLL en entrée tip top, et va régénérer un signal maitre pour le distribuer à tous les esclaves d'une manière très propre. La PLL est le circuit qui permet de re composer un wordclock interne à partir d'un signal audio numérique (AES EBU, SPDIF, ADAT tos link...).

Cela permet également d'éviter les délais de propagation inhérent à une "chaine d'horloge" comme tu la décrit. Ces délais introduisent des fluctuations, appelées "jitter" et assimilable à du bruit. Ces fluctuations d'horloge peuvent devenir flagrantes lorsque l'on crée des boucles entre machines (par exemple l'aller retour d'un magnéto numérique et le monitoring dans une console numérique, ou un départ/retour d'effet en numérique)

En fait, si l'on a pas besoin d'un générateur, ni d'une bonne PLL (qui offre des fonctionnalités de synchronisation sur un signal video BLACKBURST par exemple, nécessaire dans les grands studios avec plusieurs régies inter connectées par des liaisons audio numériques) un simple distributeur peut suffire à résoudre tous ces problèmes, comme le SONIFEX REDBOX RB-DDA6W.

Il faut alors choisir une machine maitre (ce pourrait être le Rosetta 200 !) et la distribuer sur toutes tes machines

Sinon vous connaissez ça :Black Lion Micro Clock ou ça : ART Sync gen ?
Quand c'est qu'on fait des tests A/B comparatifs ?

_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
avatar
madees
Co Adminateur

Partage : 3625

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apogee Rosetta 200, le test.

Message par papa John le Dim 31 Mai 2009, 00:49

J etais justement avec Rasayan aujourd hui au New Morning et il me parlait de cette black lion trouvable à 470 us Doll sur le net !

_________________
un homme n est pas bon a tout mais il n est jamais propre à rien

avatar
papa John
Adminateur en chef

Partage : 7653

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

re

Message par media.comm le Dim 31 Mai 2009, 10:31

juste pour une infos pourquoi quand on achete une console numerique genre m7CL ou autre qui vaut dans les 25000 € de moyenne il ne savent pas mettre une horloge correct c'est fou ça !!!!
avatar
media.comm
Ingénieux trés motivé
Ingénieux trés motivé

Partage : 178

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apogee Rosetta 200, le test.

Message par madees le Dim 31 Mai 2009, 14:20

Parce qu'alors elle couterait 26500 euros :twisted:
Non sans blague, l'amélioration doit plutôt être due à une meilleure distribution de la wc qu'a une meilleure wc intrinsèquement... à vérifier avec un vrai test : même distribution de wc, et passer d'une source d'horloge à une autre (et pas d'interne à externe) mais ça nécessite d'avoir deux consoles, une comme "plateforme de test" une autre comme générateur externe !
Et de bien savoir sur quel paramètre cela va influer, en variant le protocole pour analyser ça : conversion A/D, D/A, liaisons multipistes en ADAT, plusieurs paires d'AES EBU...

De plus, certaines machines n'acceptent pas bien d'être asservies par un wc externe, je me souviens d'une config d'enregistrement live pour JL murat testée chez dispatch en 2002 : DM2000+3x8 pistes en ADAT Tascam DA78HR, liaisons TDIF (le câble TDIF distribue la wc également) et bien galère, on a du se replier sur des cartes et liaisons AES/EBU, et laisser le premier magnéto ADAT comme maitre ! une machine à transport de bande "semi pro" a du mal à se synchroniser...

_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
avatar
madees
Co Adminateur

Partage : 3625

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apogee Rosetta 200, le test.

Message par Georges Miller le Lun 21 Sep 2009, 15:59

Je bosse sur un album a New York et je suis alle prendre L a pogee rosetta 200 a Vintage King audio pour enregistrer, Cello , Violon et mandoline, Basse.....C est tres bien.
J ai le apogee rosetta 800, qui me semble un peu different, mais dans l ensemble c est le son apogee.
Ma chaine :
Neumann Micro >Api 512 C>Action puple comp>rosetta 200....La patate garantie.
Un convertisseur qui en vaut la peine , meme si je devais choisir , je prendrais le Mytek Ad 96ADC ou 192 qui vaut la peine d etre teste.
Georges Miller
avatar
Georges Miller
Ingénieux de passage
Ingénieux de passage

Partage : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apogee Rosetta 200, le test.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum