Loading
Derniers sujets
» Gate micro "Optogate"
Aujourd'hui à 11:35 par ziggy

» PTI probleme avant de faire du LIVE
Aujourd'hui à 00:53 par urbamax

» processeur de diffusion
Hier à 22:05 par urbamax

» Salut check check 1..2..
Hier à 21:38 par Seb Riou

» Limiteur sur HP actifs
Hier à 16:56 par Heetchy

» Redondance DANTE Virtual Soundcard
Hier à 13:47 par Withewolf

» Yamaha TF : Avis
Mer 18 Oct 2017, 05:39 par jean10

» Bien le bonjour !
Mar 17 Oct 2017, 20:38 par urbamax

» si expression et iPad
Mar 17 Oct 2017, 16:54 par urbamax

» Quel système de patch pour le live ?
Mar 17 Oct 2017, 16:40 par urbamax

» Madees apporte sa pierre
Mar 17 Oct 2017, 14:32 par urbamax

» Sync hardware synth sur le jeu du batteur
Mar 17 Oct 2017, 14:29 par adrien140

» Présentation: urbamax
Mar 17 Oct 2017, 14:06 par urbamax

» formation L-acoustic
Mar 17 Oct 2017, 13:36 par urbamax

» Formation SSL
Mar 17 Oct 2017, 00:51 par urbamax

» Probème alim phantom
Lun 16 Oct 2017, 23:26 par ADV

» Problème visualisation pistes Cubase
Lun 16 Oct 2017, 14:38 par Didgier

» Aide: Carte son et casque
Sam 14 Oct 2017, 23:55 par Kraligan

» Limiteur de niveau sonore ERP
Ven 13 Oct 2017, 23:10 par Seb Riou

» Micro pour accordéon
Ven 13 Oct 2017, 07:06 par Seb Riou


U2 à Paris et à Nice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

U2 à Paris et à Nice

Message par papa John le Jeu 05 Mar 2009, 21:44

Selon RTL2 U2 pourrait être en concert les 10 et 11 juillet au Stade de France (information à prendre avec des pincettes et surtout à confirmer). Un concert à Nice était programmé pour le 13 juillet. Aucune confirmation de ces informations n'a encore été donnée.



http://www.paperblog.fr/1526936/u2-en-concert-a-nice-le-15-juillet-prochain/

_________________
un homme n est pas bon a tout mais il n est jamais propre à rien

avatar
papa John
Adminateur en chef

Partage : 7653

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: U2 à Paris et à Nice

Message par SCHIZOIDE le Ven 06 Mar 2009, 14:17

L'annonce officielle des dates de la tournée sera communiquée ce Lundi 09 Mars. :animatedwink:
avatar
SCHIZOIDE
Ingénieux sur qui on peut compter
Ingénieux sur qui on peut compter

Partage : 447

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: U2 à Paris et à Nice

Message par papa John le Jeu 25 Juin 2009, 22:26




_________________
un homme n est pas bon a tout mais il n est jamais propre à rien

avatar
papa John
Adminateur en chef

Partage : 7653

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: U2 à Paris et à Nice

Message par papa John le Jeu 25 Juin 2009, 22:29

Plus ici

_________________
un homme n est pas bon a tout mais il n est jamais propre à rien

avatar
papa John
Adminateur en chef

Partage : 7653

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: U2 à Paris et à Nice

Message par SCHIZOIDE le Ven 26 Juin 2009, 09:22

J'y serai le 11 juillet, catégorie U7. bounce
avatar
SCHIZOIDE
Ingénieux sur qui on peut compter
Ingénieux sur qui on peut compter

Partage : 447

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: U2 à Paris et à Nice

Message par SCHIZOIDE le Jeu 23 Juil 2009, 14:23

SCHIZOIDE a écrit:J'y serai le 11 juillet, catégorie U7. bounce
Bien, bien, bien...le temps est venu après avoir récupéré un peu de lucidité de commenter ce à quoi je viens d'assister:

L'arrivée des membres (Larry en premier, puis Edge, Adam et enfin Bono)
est on ne peut plus simple, comparable au Vertigo Tour, mais j'ai
ressenti quand même beaucoup plus d'émotions. évidemment, ça reste
subjectif.

L'entrée sur Breathe m'a radicalement fait changer d'avis sur cette
chanson. Je la trouvais lourdingue et indigeste sur l'album, elle se
révèle ici magistrale! Dès les premières minutes, j'ai l'impression
d'assister au "come-back" de Bono. Lui qui me paraissait si médiocre,
si détaché durant le Vertigo Tour, il m'a vraiment donné l'impression
d'avoir retrouvé toute son énergie et son charisme.
Deuxième constat avec ce premier morceau, le son...je crois que je n'ai
jamais assisté à un concert de U2 avec un aussi bon son! En tout cas en
tribune catégorie 1 porte U, il était absolument irréprochable.

Revenons à la set-list. Arrive No Line On The Horizon. Une fois encore,
je prend une claque avec cette chanson. Titre sympathique mais sans
plus sur l'album, il devient un véritable hymne de stade. Les abondants
"Hoo hooo" passent très bien et enflamment le public. Les angles de
vues du groupe sur l'écran vidéo sont excellents. Il faut se forcer
pour regarder le groupe!

Get On Your Boots pour la suite. Déjà que j'aimais ce morceau, là je
suis ravi, il enterre définitivement les Elevation et Vertigo lors des
précédentes tournées que je trouvais particulièrement indigestes! Rien
de tel pour mettre le public de tribune debout.

Next! Et c'est au tour de Magnificent. On peut dire qu'il porte bien
son nom celui-là! Je craignais vraiment que Bono soit à la ramasse sur
ce titre, et bien que nenni, il a assuré le bougre! La rythmique de ce
morceau est d'une effroyable efficacité, ça donne vraiment envie de
remuer du popotin.

Beautiful Day, bon là je me suis dis que ça allait tourner au vinaigre,
mais non...du moins pas tout de suite. L'interprétation, sans être
inoubliable, fût pour le moins honorable. Il faut dire que le light
show y est certainement pour quelque chose. Rien a dire de plus. On
passe à la suite.

I Still Haven't Found What I'm Looking For...mouais, mouais,
mouais...je l'ai beaucoup trop entendu pour avoir un avis objectif sur
ce titre. Le public a répondu présent, au point de chanter tout le
premier couplet, mais moi, dès les premières notes, je me suis dis:"la
suite, la suite, la suite, la suite!!!"

Desire. Aaaaaaaah en voilà une version qu'elle est bonne. Nom de diou
de nom de diou, il leur colle à la peau ce morceau, j'ai vraiment pris
mon pied!! Un début Edge guitare sèche/Bono, histoire de laisser le
public se flinguer les cordes vocales, et les voilà rejoins par Larry
et Adam, et là boum! La batterie est énorme, impossible de rester
assis.
Cerise sur le gateau, un hommage à Michael Jackson, je n'y croyais
plus. Après l'ouverture de Barcelone, je me disais que ça allait passer
aux oubliettes, et bien non, et c'est tant mieux!

In A Little While... et là, c'est le drame. A partir de là, j'ai
décroché. Je me suis rassis, et d'autres personnes du bloc aussi,
preuve que je ne suis pas le seul à ne pas aimer ce morceau. J'ai eu le
malheur d'aller aux toilettes avant le concert, j'aurais mieux fait
d'attendre ce moment là. J'ai donc dû supporter la chanson tout du
long. On se demande ce qu'elle vient faire là franchement.

Unknown Caller, première déception du dernier album. N'étant pas
emballé par la version studio, je me consolais en me disant qu'elle
prendrait toute son ampleur en live... et bien en fait...non. Prenez la
version studio, rajoutez-y une réverbe type "stadium" dans un logiciel
d'édition audio, et vous obtiendrez la même chose! Un vulgaire
copier-coller soporifique. Qui plus est, l'enregistrement vidéo avec
l'ISS juste avant a bien cassé l'ambiance. Ça nuit au morceau plus
qu'autre chose.

The Unforgettable Fire. Je ne suis pas fan du morceau, mais je tire mon
chapeau au groupe d'avoir eu l'idée et le courage de ressusciter un
vieux titre apprécié par une bonne partie des fans. Merci pour eux!
Tâchez de faire la même chose avec les fans de Pop un de ces jours!

City Of Blinding Lights...je ne m'attarderai pas sur la chanson qui me
laisse parfaitement indifférent, mais parlons un petit peu de la scène.
là je crois qu'on tient le point d'orgue du light show! On s'en prend
plein les mirettes! Je n'ai rien vu de tel depuis le Popmart. Le
spectacle est aussi grandiose au niveau de la structure en elle-même
que dans l'enceinte du stade. Il faut vraiment ouvrir grands les yeux,
c'est mieux qu'un feu d'artifice le 14 juillet.^^

Vertigo...pffff, encore lui! Z'auraient pu choisir autre chose bon sang! Des titres bien bourrins, ils en ont en pagaille!
Je m'arrête là au risque de m'énerver.

Le remix de I'll Go Crazy If I Don't Go Crazy Tonight. Alors là, grosse
grosse déception!!! On est très loin du brio et de la finesse de Pop.
Pour faire simple, ils se sont amuser à foutre une vulgaire boite à
rythme discount et à improviser dessus. C'est ni plus ni moins que
cela. Ce morceau est une caricature!

Sunday Bloody Sunday, quatrième fois que je me le tape en concert, j'en
ai raz le pompon. Aucune émotion particulière ressenti, si ce n'est le
paquet de chips dans mon sac qui commençait à me faire du charme.

Pride (In the Name of Love), bon apparemment ils se sont trompés de nom
pour la tournée. C'est pas U2360° tour, mais U218 tour! Je commence à
ressentir la fatigue, et à regarder ma montre. NEXT!

MLK...bâclé...y a pas d'autre mot! Déjà que le morceau est court à
l'origine, mais là, Bono l'a expédié à la vitesse de l'éclair. Honteux!

Walk On, ça y est, on touche le fond. Vu les précédents morceaux,
j'attends avec impatience la fin du concert. Manque plus que Wild Honey
et je serai parti avant la fin.

Premier rappel (ouf!) avec Where The Streets Have No Name. Classique de
chez les classiques, alors bon, on ne va pas s'attarder. Cette version
est loin d'être la meilleure en tout cas. Le strict minimum de la part
du groupe, et surtout...surtout, de gros doutes sur la guitare de Edge.
Le voir courir à ce point tout en jouant aussi aisément le riff
principal, c'est louche...

One, comme d'hab, un long speech démago et niais signé Bono. Quant à
l'opération des fluos, mouhahaha je me gausse! Je m'attendais à un
flop, j'ai pas été déçu.
Le morceau en lui-même, ça ne m'a pas laissé de grands souvenirs, si ce
n'est les pépins qu'à pu rencontrer Bono avec sa guitare. Mais bon, vu
son niveau guitaristique, c'est passé comme une lettre à la poste.

Deuxième rappel, et arrive Ultraviolet. OUF! Enfin un morceau de la
décennie 90. La voix de Bono était un peu hésitante sur certains
passages, mais ça fait tellement du bien de réentendre un tel morceau
après l'avoir laissé pendant des années au placard. Bon par contre,
j'ai été un peu déçu par la veste de Bono. J'avais vu des vidéos sur le
net de l'effet des lasers, je me disais que ça devait se voir de
partout, et bien non. De là où j'étais, j'ai pas vu grand chose. Si
Bono n'est pas complètement enfumé, on ne voit rien.

With or Without You. Que dire, pas grand chose pour cette version
allégée et banale. Y avait pô le final avec les "We shine like stars in
a summer night....!" Pfff, c'est la partie que je préfère.
Bref une version sympa, mais sans plus, ça manque d'émotion.

Celui qui n'a jamais été seul au moins ...euh non pardon...Moment of
Surrender! Morceau que je trouve absolument insupportable sur l'album,
j'ai apprécié malgré tout la performance vocale de Bono. J'avais très
peur pour lui, mais il a assuré comme un chef.

En conclusion, je dirais ceci: un light show gigantesque, un Bono au
top vocalement, un début de concert tonitruant...mais des défauts
inhérents chez U2: beaucoup de blabla, des classiques usés, des inédits
copier-collés, et un concert beaucoup trop court.

Bref, en fan de U2, il faut bien se faire au moins un concert par
tournée; mais un seul c'est bien suffisant pour ma part. Surtout
qu'avec le temps, les concerts se suivent et se ressemblent...
J'attends désormais avec impatience le DVD.
avatar
SCHIZOIDE
Ingénieux sur qui on peut compter
Ingénieux sur qui on peut compter

Partage : 447

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: U2 à Paris et à Nice

Message par lucien le Jeu 23 Juil 2009, 17:46

C'est vrai qu'ils auraient pu se fendre d'un petit "I will follow" que je trouve irrésistible _ Mais c'est vrai que cela nous ramène au début des eighties !
avatar
lucien
Ingénieux insomniaque
Ingénieux insomniaque

Partage : 649

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: U2 à Paris et à Nice

Message par SCHIZOIDE le Ven 24 Juil 2009, 12:22

lucien a écrit:C'est vrai qu'ils auraient pu se fendre d'un petit "I will follow" que je trouve irrésistible _ Mais c'est vrai que cela nous ramène au début des eighties !
Moi j'aurai aimé des morceaux de Pop (un bon petit Discothèque) et de Zooropa (un p'tit Numb), au lieu de cela, ils ont fait une impasse totale sur ces albums.
avatar
SCHIZOIDE
Ingénieux sur qui on peut compter
Ingénieux sur qui on peut compter

Partage : 447

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: U2 à Paris et à Nice

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum