Loading
Derniers sujets
» Hello à tous
Hier à 15:08 par Yannnick

» SOUNDVISION l-acoustics
Hier à 14:24 par BAFRICEdu59

» Mixage court-métrage / festivals
Hier à 10:31 par coolmatt

» Gate micro "Optogate"
Ven 20 Oct 2017, 11:35 par ziggy

» PTI probleme avant de faire du LIVE
Ven 20 Oct 2017, 00:53 par urbamax

» processeur de diffusion
Jeu 19 Oct 2017, 22:05 par urbamax

» Salut check check 1..2..
Jeu 19 Oct 2017, 21:38 par Seb Riou

» Limiteur sur HP actifs
Jeu 19 Oct 2017, 16:56 par Heetchy

» Redondance DANTE Virtual Soundcard
Jeu 19 Oct 2017, 13:47 par Withewolf

» Yamaha TF : Avis
Mer 18 Oct 2017, 05:39 par jean10

» Bien le bonjour !
Mar 17 Oct 2017, 20:38 par urbamax

» si expression et iPad
Mar 17 Oct 2017, 16:54 par urbamax

» Quel système de patch pour le live ?
Mar 17 Oct 2017, 16:40 par urbamax

» Madees apporte sa pierre
Mar 17 Oct 2017, 14:32 par urbamax

» Sync hardware synth sur le jeu du batteur
Mar 17 Oct 2017, 14:29 par adrien140

» Présentation: urbamax
Mar 17 Oct 2017, 14:06 par urbamax

» formation L-acoustic
Mar 17 Oct 2017, 13:36 par urbamax

» Formation SSL
Mar 17 Oct 2017, 00:51 par urbamax

» Probème alim phantom
Lun 16 Oct 2017, 23:26 par ADV

» Problème visualisation pistes Cubase
Lun 16 Oct 2017, 14:38 par Didgier


Comment tester une alimentation Neumann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment tester une alimentation Neumann

Message par troisiemehome le Lun 14 Mar 2011, 09:00

Bonjour,

Je ne sais comment tester mes alimentations Neumann afin de vérifier si elles délivrent bien du 48V . Avec mon testeur, je "n'ai rien en sortie" ( aux bornes des fiches 5 broches de l'alimentation )..... qui peut m'aider ?


Question subsidiaire au sujet de l'association "Papa John" , à partir de quand pourra-t-on y adhérer ?

Bonne journée à tous !

Troisiemehome

troisiemehome
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Partage : 32

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment tester une alimentation Neumann

Message par patrbel80 le Mar 05 Avr 2011, 15:34

Une petite info sur l'alimentation phantom qui pourras vous aidez .
sinon donner le modele de votre micro ou vos micros
cordialement

Alimentation Phantom de valeur comprise entre +44 V et +52 V, par rapport à la masse. Cette alimentation phantom est sans doute la plus connue, elle a été conçue à l'origine en +48 V pour pouvoir polariser directement les capsules électrostatiques en +30 V sans convertisseur interne DC/DC au microphone (Neumann U87, U47Fet, Beyer MC713). Neumann a ainsi pû réaliser des microphones électrostatiques qui ne consommaient que 0,4 mA sous 48 V ! Un record aujourd'hui. Grâce à une tension plus élevée et à un courant consommé plus faible, des lignes longues de 100 mètres peuvent être utilisée. Cette alimentation est bien étudiée pour le studio, et ne grille rien si le câble n'est pas en court-circuit. Mais depuis que les constructeurs ont introduit des convertisseurs DC/DC dans les microphones tout en conservant le P48 comme méthode d'alimentation, ce principe est devenu gourmand et beaucoup moins optimisé (Schoeps colette, Beyer MC723, Neumann U87Ai). En cas d'erreur, elle peut griller les microphones Neumann P12 (KM74-76) et les Sennheiser P12 (MKH416P12). Par contre, elles ne grillent pas les Schoeps (CMH64...) et même elle a tendance à les sous-alimenter contrairement à ce que l'on aurait pu penser. La tension d'alimentation Phantom +48 V est le plus souvent fournie par une entrée micro d'une console de mélange. Mais il existe aussi des boitiers autonomes qui permettent d'apporter l'alimentation qui manque (dans le cas où l'on veut utiliser un microphone statique avec un enregistreur DAT non pourvu d'une alim phantom par exemple), voir paragraphe "Microphone electrostatique et pas d'alim 48V". La consommation des microphones électrostatique se situe généralement autour de quelques mA (0,4 mA à 5 mA pour certains micros, un peu plus pour d'autres). Les deux schémas de principe ci-dessous montrent comment la tension d'alimentation Phantom est appliquée au microphone et comment elle est bloquée pour ne pas atteindre l'étage de préamplification qui fait suite. Le montage de gauche s'applique aux préamplis micro sans transformateur d'entrée, celui de droite s'applique aux préamplis micro avec transformateur d'entrée. Dans les deux cas, la tension de +48 V est appliquée simultanément sur chacun des deux fils "signal" du connecteur d'entrée (la plupart du temps une XLR), la masse servant de référence. Notez que l'on ne voit pas apparaitre sur ces schémas les filtres RF parfois placés dès l'entrée pour éviter la détection d'émissions RF telles que radios ou cibistes. Ces deux schémas sont juste destinés à faciliter la compréhension du système.



Dans le schéma de gauche, la tension continue est envoyée au microphone via les deux résistances R2 et R3, sur les deux bornes signal 2 et 3 de la XLR.Cette même tension continue est bloquée vers la droite par les deux condensateurs C2 et C3, là où se situe la partie préamplification proprement dite. Pourquoi bloquer la tension continue de +48 V ? Tout simplement parce que l'électronique qui fait suite peut ne pas supporter (électriquement parlant) une telle tension, et que de surcroit elle n'apporte rien au signal utile. L'inconvenient apporté par le blocage de cette tension continue est l'ajout de condensateurs de liaison qui auront obligatoirement une influence sur le son puisqu'ils se trouvent en plein sur son trajet : apport d'une "coloration" qui sera fonction de la valeur et du type de condensateur. Le schéma de droite montre l'abscence de condensateur de liaison, devenus ici inutiles du fait que la tension continue est bloquée de façon naturelle par le transfo BF, puisqu'un transformateur ne peut pas transmettre de tension continue. Notez au passage l'importance d'avoir exactement la même tension aux deux bornes du transformateur, afin d'éviter la circulation d'un courant continu qui pourrait le magnétiser et réduire ses performances globales au fil du temps. L'usage d'un transformateur à point milieu est également possible, c'est ce que montre le schéma suivant :



Dans ce cas précis, il importe que la symétrie des enroulements du primaire du transformateur, par rapport au point milieu, soit parfaite. Si cette condition est remplie, la tension continue de +48 V se retrouve bien de façon égale (ou quasi-égale) aux deux extrêmités de l'enroulement primaire, et donc sur les deux bornes 2 et 3 de la prise XLR. Si le transfo est un composant de récupération et que l'on a un doute quant à cette symétrie, autant ignorer la prise intermédiaire et utiliser le transfo comme s'il s'agissait d'un modèle avec enroulement primaire simple.

Fichiers joints
electronique_alim_12v_parallele_de.gif Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(7 Ko) Téléchargé 10 fois
electronique_alim_12v_parallele_us_002.gif Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(7 Ko) Téléchargé 7 fois

patrbel80
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Partage : 15

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment tester une alimentation Neumann

Message par madees le Mer 06 Avr 2011, 00:45

Bon topo, merci !
C'est toi qui a écrit l'article ?

_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
avatar
madees
Co Adminateur

Partage : 3625

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De notre base de données

Message par patrbel80 le Mer 06 Avr 2011, 11:04

bonjour
cet article à été rediger par un collegue de notre profession et qui est sur notre base de données de depannage mondial ,la base est EURAS un centre d'entraide entre technicien donc une mine d'or
bonne journée

patrbel80
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Partage : 15

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment tester une alimentation Neumann

Message par troisiemehome le Mar 08 Nov 2011, 10:05

javascript:emoticonp('Very Happy')
Désolé, je ne prends connaissance de la réponse que ce jour ! un grand merci tout de même ! En fait, il s'agit d'une alim NU67 défaillante ( pour un vintage U67 qui date de 1960/1970 ) . J'ai changé tous les condensateurs mais je n'ai pas résolu le problème pour autant.... Je ne suis pas certain d'avoir remplacé correctement les dits condensateurs car ceux d'origine avaient une enveloppe métallique et comportaient trois points soudés sur le circuit.

troisiemehome
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Partage : 32

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment tester une alimentation Neumann

Message par oxyde31 le Mar 08 Nov 2011, 10:38

pour t'aider j'ai trouver le schéma
sinon passe à Toulouse et je te le restaure ce super MIC

et pi c'est pas 48 V que tu trouve sur la broche 5 c'est plutôt dans les 210 V donc ton alim est en rideau

_________________
Too many chiefs, not enough indians . Je roule sur MOTOGUZZI  ou sur une vieille BMW et il n'y a que sur les vielles machines que l'on se sent libre !.
avatar
oxyde31
Ingénieux sur qui on peut compter
Ingénieux sur qui on peut compter

Partage : 510

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment tester une alimentation Neumann

Message par troisiemehome le Mar 08 Nov 2011, 13:13

Merci oxyde 31 très sympa..... je retiens la proposition ... mais pas dans l'immédiat pour les 850 km !

troisiemehome
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Partage : 32

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment tester une alimentation Neumann

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum