Loading
Derniers sujets
» Bonjour aux ingénieux...
Aujourd'hui à 12:35 par abrincat

» Audio Numérique et USBC quel dongle efficace?
Mar 12 Déc 2017, 17:59 par Pierre

» souffle AT4073
Lun 11 Déc 2017, 12:36 par Ar Sparfell

» cable ethernet de bonne qualité
Jeu 07 Déc 2017, 16:39 par Chichi

» présentation
Jeu 07 Déc 2017, 13:19 par ddrouge2017

» Utilisation Ableton Live - gestion en Concert en tant que Sondier
Mer 06 Déc 2017, 15:51 par legrandqualson

» Problème d'instit
Sam 02 Déc 2017, 11:57 par guiguidu48

» quel système pour le nouveau décret lieux musicaux?
Sam 02 Déc 2017, 10:39 par Seb Riou

» Nettoyage Sennheiser MZW 60-1 et MZH 60-1
Ven 01 Déc 2017, 13:30 par stephchaz

» Choix Sonometre et calibrateur (pistonphone)
Jeu 30 Nov 2017, 13:09 par sebcormo

» amplification 115xt HIQ
Mer 29 Nov 2017, 16:09 par Chichi

» Montage enceintes box sfr
Dim 26 Nov 2017, 18:11 par Rodi95

» {Vide Grenier} Carte son,horloge,clavier midi,surface de contrôle, PRIX UPDTADE -
Lun 20 Nov 2017, 17:47 par aurel45

» Bien le bonjour de Bretagne
Dim 19 Nov 2017, 16:39 par tonyledj

» je viens de monter un studio . aidez moi svp
Jeu 16 Nov 2017, 15:25 par farooq

» je viens de monter un studio . aidez moi svp
Jeu 16 Nov 2017, 15:22 par farooq

» Routeur Wifi
Lun 13 Nov 2017, 09:46 par Mathieu1245

» console cl5 et 3
Lun 13 Nov 2017, 07:07 par Seb Riou

» problème pour envoyer un signal de logic pro x à chaque piste du mixer analogique behringer MX 3242 X
Dim 12 Nov 2017, 19:16 par cocode

» sommation
Dim 12 Nov 2017, 14:11 par stefchapuis


prise de son cinéma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

prise de son cinéma

Message par nicomix le Mar 26 Oct 2010, 12:23

bonjour,

j'ai un ami qui veux m'engager sur le tournage d'un film pour m'occuper des prises de son. J'ai fais beaucoup de live, un peu de studio, mais bien jamais de cinéma. Est ce que quelqu'un peux me conseiller sur les bases? genre un livre assez bien fait, ou un site qui explique les premiers pas? Je me doute bien que c'est un autre monde, qu'il faut faire attention à d'autres paramètres que le live, mais lesquels?

De plus, il faudrait que j'ai mon propre matos donc si il y a quelques références micros et/ou enregistreur, je suis toujours preneur.

J'ai toujours adoré les nouveaux défis, et celui-ci risque d'en être un très jolie. :face:

d'avance merci pour votre aide!

nicomix
Commence à être accroc
Commence à être accroc

Partage : 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: prise de son cinéma

Message par madees le Mar 26 Oct 2010, 14:33

arg oui long sujet...

D'un point de vue technique, il peut y a une multitude d'options, comme d'un point de vue artistique !

L'essentiel si tu manques d'expérience est d'avoir un bon assistant perchman (très) expérimenté, avec qui tu as une relations fusionnelle, et une bonne préparation (découpage, repérage des décors, gestion des horaires, casting voix...) et complicité avec le réal, culture du son au cinéma
(c'est le seul point où je vois de bons bouquins, Michel Chion pour n'en citer qu'un)

La responsabilité du chef op son est d'assurer la continuité des directs (donc du son partout, pas de ruptures d'ambiance ni de valeur de plan sonore, timbre de la voix, à l'intérieur d'une séquence), et de ramener les sons seuls indispensables au montage
C'est compliqué car cela nécessite une grosse expérience, pour anticiper, préparer et conseiller tous les autres techniciens

Quelles sont les conditions du tournage ?
Combien de caméras ? Quel type ? (video, film, steady cam etc)
Quel type de mise en scène ? (très découpé, avec des gros plans, ou plutôt large, plan séquences...)
Quel type de décors ?
Quel type d'acteur ?

Après reste les options "artistico-techniques" : tournage sur bande magnétique ou numérique, tout à la perche (plus quelques appoints éventuels) en bipiste ou perche + hfs au multipiste, prises d'ambiances synchrones (quel type de prise de son d'ambiance ? stéréo ? MS ? LCRS ? 5.1 ? 7.1 ?), choix du type de micro en fonction des voix, des décors...
A discuter avec les monteurs (son, image) et le mixeur aussi.

A bosser avec le réal et son assistant : anticiper les plans facile à l'image mais durs au son, ou le contraire (pour faire les feuilles de routes et les horaires de tournage), le découpage (leur indiquer ce qui est possible, difficile, couteux et compliqué...)
Attention car l'option de prod de faire des économies ou compromis au tournage coute très (beaucoup plus) cher si il faut refaire en post prod.
Il suffit d'une prise mauvaise au son pour faire basculer toute une séquence, et la post synchro avec des acteurs français (peu habitué à ça) ou débutant est très compliquée et chère.

Il faut également prévoir le planning avec l'assistant réal pour les sons seuls de bruitages, les off, les ambiances décors et figurations...

Après, la "roulante" ou boite à outils : évidemment gaffer, piles, maglite etc mais aussi des choses spécifiques comme des patins feutrines autocollantes pour limiter les bruit de chocs (vaisselle, chaussures, portes etc) car ces bruits peuvent vite prendre le dessus sur une prise de son, du talc, du lubrifiant et tout un tas de bidules pour mater, atténuer des sons

Suivant les décors, du matériel de traitement acoustique, tapis, moquettes, des bonnettes et autres astuces pour le vent et la pluie, des perches de tailles différentes, bras magiques, micros miniatures pour cacher dans les décors, système de "rouge" pour faire le silence en décor naturels...

Si l'équipe image est expérimentée, cela sera aussi plus facile car ils savent ce qui est important, interdit, compliqué etc pour le son.
Si ce n'est pas le cas, très difficile et risqué si tu n'as pas non plus d'expérience
Car c'est eux qui font beaucoup de bruits extra-diégetiques (parlent, bruit de vêtements, pas, caméra...)
De même pour le chef op, qui devra prendre en compte la présence d'une perche et d'un micro (et donc ménager un "couloir" pour éviter les ombres de perche dans le champ)

Après au jour le jour c'est un boulot de schizo : toujours attentif à l'ambiance du décor entre les prises, il faut être capable de détecter la moindre variation, et anticiper suffisamment pour pouvoir intervenir là dessus (suivant les cas, cela peut nécessiter une régie importante : blocage de la circulation automobile, figurants, etc)

Attention car avec les réalisateurs débutants ils n'ont que rarement réalisé l'importance du son, ils s'imaginent souvent que le but du tournage est de faire des images, que le son peut se refaire après... et risquent d'énormes déceptions !!!

Alors qu'avec un bon chef op son, ils découvriront avec plaisir toutes les possibilités, la puissance du montage son, les options de mix...

_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
avatar
madees
Co Adminateur

Partage : 3627

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: prise de son cinéma

Message par Fab2b le Mar 26 Oct 2010, 19:02

madees a fait un bon post, et je ne saurait quoi rajouter de plus (bon moi perso j'ai fait que du court métrage, donc déjà moins "important" qu'un long et assister aux tournage sur des longs).
Connaissant comment ça se passe, sachant les contraintes que ça engendre et l'expérience que ça demande pour anticiper au max les problèmes, qui sont trop nombreux a mon goût Razz , je serais toi je refuserais une telle responsabilité ....il n'y a pas de honte a refuser de faire quelque choses qu'on ne sais pas (encore ^^) faire !

Ce n'est que trop vrai que le son passe au second plan(voir 3éme ou 4éme plan ^^) pendant les prise et s'apercevoir au derushage que c'est tout bonnement inutilisable parce que les prise sont catastrophique !

Et même si l'équipe images est expérimentés ils ne te ménagerons pas et verront leur intérêt avant le tiens , il faut des fois s'imposer (bon sans gueuler hein ^^!) et annoncer la couleurs entre ce qui est possible de faire (avec les moyens que tu as) et ce qu'il veulent, et ça a part observer comment ça se passe on ne l'invente pas Razz
Parce que sur un tournage, autant un plan ou une scène rater a l'image se voit de suite aux moniteurs et de par tous le mondes, autant pour le son tu seras quasiment seul juge !

_________________

avatar
Fab2b
Donateur

Partage : 1435

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: prise de son cinéma

Message par madees le Mer 27 Oct 2010, 00:07

Et oui, je n'osais pas le dire, mais je trouve aussi que prendre une telle responsabilité (même sur un court métrage, cela peut représenter plusieurs dizaines de milliers d'euros de prod, sans compter le travail bénévole de chacun) sans expérience, c'est très risqué !
Comme si tu devais faire un artiste connu dans un zenith, sans avoir jamais touché a une console...
Le risque de se griller auprès du milieu, d'avoir sur la conscience un beau gâchis ou au pire d'avoir un producteur qui te demande des ronds ou de faire une post prod laborieuse gratos, est important.
Il faut bien comprendre que le chef op son est RESPONSABLE de la bonne qualité du son final entendu par les spectateurs, et que c'est difficile voire douloureux dans des conditions précaires et sans expérience.
Je te conseillerais plutôt de trouver un bon chef op, avec son perchman, et de faire l'assistant pour apprendre un max de choses...

Après questions matos, quelques valeurs sures :
Enregistrement :
analogique : nagra III, 4.2 ou 4S
numérique : DAT portable (TCD10, DAP1, plus préféré : fostex car possible d'écouter le "tape return")
DTD : Zaxcom Deva, Aaton, Sound Devices

Mixeurs :
Sonosax, Sound devices, SQN, M3i, Cooper sound

Micro : directifs !
neuman KM150 et 81, schoeps MK41+CMC6, sennheiser MKH416, MKH50, MKH60, MKH70...

_________________
"Caminantes, no hay caminos, hay que caminar" (Luigi Nono)
"Working the room, keeping people happy and relaxed is half of mixing successfully" (Mixerman)
George Massenberg said, "Get a clue. There's a reason mixing seems simple: it is simple . . . Learn how to do something useful; learn how to write. Learn how to do electronic CAD, and give me a call"
avatar
madees
Co Adminateur

Partage : 3627

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: prise de son cinéma

Message par nicomix le Mer 27 Oct 2010, 11:04

ouah... je me disait bien que ça devait être différent du live, mais là je suis scotché. Un grand merci pour vos explications et conseils!!! Effectivement, se lancer dans un truc comme ça sans expérience, c'est un peu de la folie. Je vais voir pour pouvoir faire assistant et découvrir ça sans avoir toutes les responsabilités la première fois. Mais j'avoue que tout ça me titille et je me réjouis de pouvoir commencer a découvrir ce monde là!
Je vais commencer par le livre que tu me conseil Madees, de Michel Chion. Est ce qu'il a un titre précis? il faut bien commencer quelque part. Après ça je verrais avec mon amis qu'est ce qu'il veux réaliser (court / long / documentaire / ...) et voir ce que je pourrais faire sur son tournage.

Par contre, je me demandais si sur le tournage d'un reportage/documentaire, donc où les "raccords" sont peut-être moins important, s'il y a moins de contraintes? je me trompe peut-être, mais mon impression est que sur un reportage/documentaire, le contenu est plus important que la continuité du son (je sais pas si c'est très claire ce que je dis...bon, dans ma tête ça l'est...confused ).

En tout cas encore un grand merci pour votre temps et vos réponses. Je vous tiendrais au courant de ce qui se passe!!!

nicomix
Commence à être accroc
Commence à être accroc

Partage : 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: prise de son cinéma

Message par Fab2b le Mer 27 Oct 2010, 21:03

Attention, documentaire et reportage ce n'est pas la même choses ^^
Autant sur des séquence prise sur le vif, bien évidement que les contraintes ne sont pas les même et on ne pourras en aucun cas de tenir rigueur du passage d'une grosse cylindrer sur un moment décisif qui ne peut-être refait !^^
Autant sur un documentaire, fut-il poser, avec des interview etc.. là par contre on seras plus exigent ^^ En fait cela dépend essentiellement du "type" de séquence a faire. Une interview, donc, ça peut se travailler en amont, et on peut selon les volonté de cadre du réalisateur préparer sa prise de son, je ne sais pas si tu a fait gaffe mais bon nombre de prise de son pour une itv (abrégé d'interview au passage Razz) sont souvent faite avec le micro sur un pied de micro de scène, bien positionner pour timbrer la voix, en fonction de la lumière et pour éviter un vulgaire micros cravate a l'image. Mais ça, ça se prévoit ^^ Maintenant la prise de son d'un accident de voiture dans une course poursuite, difficile a anticiper non ?!
Donc tu vois tout dépend de ce qu'il y a à faire, et le travail a fournir en amont peut-être tout a fait différent. Pour de la fiction il est, a mon sens tréééés important de discuter avec le réal de l'ambiance des séquences rien que pour penser a tout les son seul a faire après les prises. Parfois il faut même observer les jeux d'acteurs pour penser a certains détailles sonore selon les gestes ou déplacements effectués !
Donc on est bien loin du rider d'un groupe et de la mise en place d'un plateaux !! geek

_________________

avatar
Fab2b
Donateur

Partage : 1435

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: prise de son cinéma

Message par nicomix le Sam 30 Oct 2010, 15:40

Fab2b a écrit: Maintenant la prise de son d'un accident de voiture dans une course poursuite, difficile a anticiper non ?!

effectivement, c'est quelque peu différent... Very Happy

Fab2b a écrit: Donc on est bien loin du rider d'un groupe et de la mise en place d'un plateaux !! geek


oui, c'est vraiment un autre monde. Mais je trouve que c'est justement ça qui le rend intéressant (c'est toujours ce que l'on dis avant non???)

J'ai revu cet ami, et il semblerais que ce soit plus du reportage, donc peut-être plus facile pour commencer dans ce milieu là :face:

En tout cas, encore beaucoup

nicomix
Commence à être accroc
Commence à être accroc

Partage : 81

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: prise de son cinéma

Message par Fab2b le Mar 02 Nov 2010, 13:37

Effectivement, le reportage est peut-être plus a ta porté en tant que novice ^^ Mais discute bien en amont avec lui de ces intentions, il y a peut-être des choses a prevoirs (les micros etc ...) et si jamais fais en nous part, j'essaierais de t'aiguiller avec joie Very Happy

Et je suis d'accord avec toi, c'est un autre monde et c'est ce qui le rend trééés intéressant ! (moi j'ai commencé par là avant de tomber dans le milieu musicale Razz)

_________________

avatar
Fab2b
Donateur

Partage : 1435

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: prise de son cinéma

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum